Mise en place du Gouvernement Bruno Tshibala dans les ministères concernés par le cumul des mandats.

15
0
Partager

Après le verdict du Conseil d’État interdisant le cumul des mandats aux ministres élus députés conformément aux articles 77 et 78 de la constitution congolaise, le premier ministre vient de procéder aux remplacements de membres du gouvernement concernés.

Dans une correspondance adressée au Secrétaire général du gouvernement, le premier ministre de la République Démocratique du Congo (RDC) rappelle d’abord cette décision de justice avant de désigner les 11remplaçants de ses anciens collaborateurs qui ont choisi de siéger au parlement national après leur élection.

Pour ce faire, le ministre des Infrastructures et Travaux publics, Thomas Luhaka devra s’occuper du secteur de l’Urbanisme et Habitat abandonné par le député du territoire de Pangi Joseph Kokonyangi.

Steve Mbikayi de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) cédera sa place à Marcel Ilunga Lue de l’Industrie. Le ministre de l’Environnement et Conservation de la nature Amy Ambatobe est quant à lui, remplacé par son ancien collègue Franck Mwedi Malila actuel chef du département de Tourisme.

Aux Hydrocarbures, c’est bien John Kwet de la coopération au développement qui remplace Aimé Ngoy Mukena. Chantal Safou Lupusa, ministre du genre et famille est chargée du portefeuille des Affaires sociales. Bernard Mando Sango, ministre de la solidarité nationale et actions humanitaires remplace Bienvenue Liyota Ndjoli.

Aux affaires coutumières laissées et abandonnées par Guy Mikulu, c’est Justin Bitakwira du développement rural qui devra désormais expédier les affaires courantes. Marie-Ange Mushobekwa , chargée des droits humains devient également ministre de la communication et Médias en remplacement de Lambert Mende Omalanga.

Les sports, jeunesse et loisirs seront désormais les affaires de la ministre de la culture, Astrid Madiya qui prend la place de Pappy Nyango. Le bras droit du premier Ministre Tshibala, Tshibangu Kalala s’occupera désormais du ministre de l’agriculture, pêche et élevage hormis son poste de ministre près le Chef du gouvernement.

Aux affaires étrangères, c’est bien le Ministre d’État chargé de la justice Tambwe Mwamba qui prend la place de Léonard She Okitundu. Le vice-ministre de l’intérieur Basil Olongo devient le titulaire du portefeuille en l’absence de Mova Sakanyi devenu lui aussi député national.

José Makila Sumanda est succédé à son poste du Vice-premier Ministre et Ministre des Transports et Voies de Communication par l’actuel ministre chargé de la réforme institutionnelle Azarias Ruberwa Maniwa. Selon la même correspondance, le ministre d’État au Plan Modeste Bahati Lukwe devient également le chef du département de l’économie nationale en remplacement de Joseph Kabika.

Jean-Lucien Bussa du commerce extérieur faire sa remise et reprise avec Lambert Matuku l actuel ministre d’État à l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale. Michel Bongongo jusque là ministre de la Fonction publique devient également le patron de la défense nationale en remplacement de Crispin Atama Tabe. Quand Jean-Pierre Lisanga Bonganga, l’homme devient également ministre de la jeunesse et initiation à la nouvelle citoyenneté pour combler le vide laissé par Maguy Kiala. Les ministères des mines et finances seront désormais pilotés par Henry Yav Mulunga qui devra faire la remise et reprise avec Martin Kabwelulu.

Félix Kabange Numbi cédera son fauteuil de la rénovation de la ville à Wivine Mumba également responsable du portefeuille de l’État. Quant à Emery Ukundji chargé jusqu’à des Postes Téléphone et Nouvelles technologies de l’information et de la communication ( PTNTIN) devient également ministre de l’Enseignement primaire et secondaire en remplacement de Gaston Musemena. Le ministère de l’énergie et ressources hydrologiques sera désormais coiffé par l’actuel ministre des affaires foncières Lumeya Du Malegi qui ne devra pas tarder à reprendre les clés jusqu’à la détenu par Ingele Ifoto. Jean-Albert Ekumbaki est le nouveau secrétaire général du gouvernement.

Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse