Messe Politique : Pourquoi deux meetings LAMUKA-NOGEC avec la même thématique “la vérité des urnes”. Me Constant Mutamba se justifie.

85

Devant cette question du rapprochement de deux meetings NOGEC et LAMUKA soit le 27 et le 28 avril à Kinshasa, Me Constant Mutamba se livre à justifier pourquoi, il a reporté cette manifestation initialement prevue le samedi 20 avril, au 27 avril avec le même thème annoncé par LAMUKA, la vérité des urnes.

Le regroupement Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) souhaite dire à la population des vérités autour des élections, des vérités cachées jusque là, a fait savoir
Me Constant Mutamba, président de cette structure et membre du Front Commun pour le Congo (FCC). C’était lors d’une conférence de presse qu’il a animée dans la capitale Congolaise.

« L’objectif majeur de cette activité politique est de faire éclater la vérité sur les élections du 30 décembre 2018 », a-t-il déclaré, avant de poursuivre : « Il sera question pour nous d’étiqueter la vérité, selon que nous, nous l’entendons ». Pour faire la différence entre son meeting et celui de Lamuka, Constant Mutamba tient à préciser : « …Il sera donc pour nous une question de déballer cette vérité sur l’ensemble des élections afin que la population chante la paix… je vais parler par exemple : la vérité sur les fonds alloués à la CENI, la vérité sur les résultats de cette élection, … ».

Quelle est l’opportunité d’une telle démarche ? Quel sera son impact ? Le Président de la NOGEC estime qu’il fallait laisser passer le temps, et évaluer en interne pour dévoiler la situation ; et cela permettra à consolider le lien entre les dirigeants de la NOGEC et la base.

Réitérant son appartenance à la majorité et par conséquent celle de son regroupement au FCC, Constant Mutamba a manifesté son soutien à tous les candidats alignés par la Coalition FCC-CACH à des différents postes au bureau de l’Assemblée Nationale, et a déclaré qu’il accompagne le Président de la République actuel, dans le cadre de la coalition qui les unis ; avant de lancer un appel vibrant aux membres de la NOGEC, à rehausser de leurs présences à la FIKIN, lieu choisi pour sa messe politique.
Et pour conclure, il a pris acte de l’échec de la NOGEC aux élections RDC.

Rédaction
Thierry Kasongo
0990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse