Marche à Kabinda contre le gouverneur Lubamba : les résidences modernes des élus Adolphe et Verronique Lumanu vandalisées.

38

La coalition de la société civile de Lomami a organisé, ce samedi 25 juillet, une manifestation à Kabinda contre le gouverneur de Lomami Sylvain Lubamba Mayombo, accusé d’incompétence et du manque d’initiative pour développer la province.

Partis de la place sainte Marie dans la commune de Kajiba au centre de la ville de Kabinda, les manifestants ont battu le pavé jusqu’au siège de l’assemblée provinciale dans la commune de Kabuelabuela, une distance de 7 Kilomètres.

Cette marche a connue des dérapages. Les résidences modernes construites dans les normes par le couple Adolphe et Verronique Lumanu ont été caillassé par des jeunes manipulés par les candidats malheureux aux législatives de 2018. Selon le président de la jeunesse musulmane, ces jeunes bien identifiés ont eu des moyens d’un homme politique ennemi à ce couple Lumanu.

Les quelques jeunes interrogés par notre reporter révèlent que la manifestation visée seul le gouverneur et ils se demandent pourquoi, certains de leurs se sont attaqués à la radio communautaire d’Adolphe Lumanu y compris ses résidences modernes au cœur du développement de cette ville.

Selon des manifestans trouvés devant l’Assemblée Provinciale, le gouverneur brille par des preuve d’incompétence. Comme il n’a jamais eu des moyens pour développer la province, il n’a qu’à laisser la place à celui qui peut mieux faire ».

Le gouverneur Lubamba qui aurait quitté la ville de Kabinda ce matin, selon la société civile, est demeuré injoignable pour sa réaction.

Étant Leader incontestable, Adolphe Lumanu a condamné les actes de vandalisme et promet de rester attaché aux valeurs démocratiques prônées par l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila.

Il pardonne tous ceux qui se sont attaqués par contrainte à ses édifices.

C’est dans ce cadre que la députée la mieux élue de Lomami Verronique Lumanu a invité ses siens au calme car la période n’est pas bien indiquée pour de tels comportements. La population a besoin du développement et non des tensions sociales. Déjà, elle prend en charge quelques blessés de cette manifestation.

LGC RÉDACTION
Thierry Kasongo
+243990210011

Partager

Pas de commentaires