Machine à voter de la CENİ, la CENCO appelle à la certification par les experts nationaux et internationaux pour lever l’équivoque.

C’est à travers une déclaration faite ce lundi, à l’issue des travaux de son assemblée plénière extraordinaire que la Conférence épiscopale nationale du Congo a rendu public ses conclusions. Les évêques de la CENCO commencent par fustiger la campagne de dénigrement et de diffamation de l’église catholique et sa hiérarchie. Ils réaffirment leur soutien et leur proximité au cardinal Archevêque de Kinshasa. La CENCO n’entend donc pas abandonner son engagement pour l’avènement d’un État de droit en RDC.

Quant à la machine à voter, la CENCO se dit perplexe du fait que ce projet de la machine à voter lancé par la CENİ ne pas fait pas l’unanimité de la classe politique et ne rassure pas la population. Pour cela, la CENCO invite la CENİ à lever l’équivoque autour de ce projet, en acceptant la certification de la machine à voter par des experts nationaux et internationaux.
La CENCO qui déplore par ailleurs l’application séléctive et biaisée de l’accord de la saint sylvestre, appelle au bon sens des décideurs politiques du pays.

La CENCO invite la population à demeurer debout et vigilant, de prendre son destin en main notamment par la prière et par les initiatives de nature à barrer pacifiquement la route à toute tentative de confiscation du pouvoir ou de sa prise par des voies non constitutionnelles.

T. Ngandu.

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse