Lutte contre l’insécurité : le Général Sylvano Kasongo et ses hommes mettent la main sur une centaine de criminels.

56

Grâce au travail qu’il abat avec ses hommes, le Général Sylvano Kasongo vient de réaliser un coup de maître, dans le souci de réduire l’insécurité à Kinshasa. Le 18 févriers 2020, une centaine d’assassins et kuluna, qu’il a réussi à maitriser ont été présentés au siège du commissariat de la police nationale congolaise (PNC).

Soucieux de voir la population vivre en sécurité, le Général Sylvano Kasongo déploie des grands efforts en vue d’endiguer la criminalité dans la capitale congolaise. Cela produit un résultat positif parce que des individus en uniforme, des civils et des femmes ont été présentés le 18 février par la police, parmi lesquels des criminels récidivistes et extorqueurs de plusieurs voitures taxis de marque Toyota, appelées communément « Ketch ».

Selon Rfi.fr, le Général Sylvano Kasongo regrette le fait que des policiers et des militaires soient à la base de l’insécurité. « La plupart des bandits à 90% sont des militaires et des policiers. Cela nous gêne, mais on doit les présenter », a-t-il indiqué. Il explique que la lutte contre l’insécurité concerne tout le monde, en invitant les autorités et la population à une collaboration. « Nous disons à la population de coopérer, de collaborer avec les policiers, de nous donner des informations et nous appeler à tout moment. Nous sommes à leur disposition », déclare-t-il en rassurant que dorénavant la police veille à tout moment, ce qui a d’ailleurs permis de ramener à la baisse la criminalité dans la capitale. En homme expérimenté, Sylvano Kasongo a par le passé œuvré dans le but d’éradiquer le Kuluna.
(Hubert MWIPATAYI).

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires