Lubumbashi : les miliciens Maï-Maï et les FARDC, 11 morts dans les affrontements.

56

Onze personnes ont été tuées ce dimanche 14 février dans les affrontements qui ont opposé les miliciens Maï-Maï aux FARDC.

Quatre militaires sont morts dans les échanges des tirs survenus ce dimanche entre les assaillants Maï-Maï et les forces de l’ordre. D’après le maire de Lubumbashi qui livre ce bilan, un civil a été tué, atteint d’une balle perdue. Du côté assaillants six sont aussi morts.

On compte aussi des blessés dans les rangs des militaires loyalistes. Ces incidents ont été enregistrés ce dimanche lors des attaques des dépôts d’armements des militaires au camp militaire Kimbembe dans la commune annexe et au quartier industriel dans la commune de Kampemba.

Pour l’instant, la situation est sous contrôle indique le maire de Lubumbashi. Ghislain Robert Lubaba Buluma demande à ses administrés de vaquer librement à leurs occupations.

LGC
Desk Politique
Contact Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires