Lodja-Sankuru : “Une équation pour Jeanine Mabunda”, la mission d’enquête des élus nationaux à Nambelo-Lohembe trouvent des barricades le long du trajet Kondo-Tshumbe fief de Lambert Mende.

C’est un sabotage ou pas! Une situation qui inquiète Jeanine Mabunda et son bureau.

En effet, la mission d’enquête dépêchée par la présidente de la chambre basse à Lodja dans la province du Sankuru pour enquêter sur les atrocités et tueries à répétition dans cette partie de la République Démocratique du Congo rencontre beaucoup des difficultés pour parachever cette mission combien importante surtout que Jeanine Mabunda attend un rapport précis et exact sur cette situation d’insécurité constatée depuis plusieurs mois.

De retour après un travail abattu sur terrain dans le secteur de Nambelo-Lohembe, ces députés nationaux ont trouvé autant d’arbres placés le long du trajet pour les empêchés de poursuivre la mission dans d’autres coins du Sankuru.

Selon un membre du bureau de l’Assemblée Nationale qui livre cette information, ces élus étaient dans le secteur de Nambelo-Lohembe pour palper du doigt le calvaire et la situation réelle de la population victime des attaques à répétition et des tueries enregistrées ces derniers temps.

Sur place, ils étaient bien accueillis et le travail s’est déroulé dans les conditions requises. C’est lorsqu’ils voulaient se rendre dans le secteur de Kondo-Tshumbe fief du député national Lambert Mende Omalanga, ils se sont vus empêchés par des troncs d’arbres jetés le long du trajet par des détracteurs ennemis de la paix sociale.

Selon la même source, cette route est occupée par des milices qui bénéficient du soutien de quelques Politiciens Sankurois vivants à Kinshasa.

Ces hommes bien identifiés dans la communauté ont barré la route avec des arbres dans le seul but d’empêcher la commission parlementaire d’organiser sa descente dans ce secteur de Kondo-Tshumbe . Malgré tout, les envoyés de Jeanine Mabunda n’ont pas baisser les bras, dans ce même contexte, ils ont écouté quelques chefs traditionnels et des femmes ainsi qu’un bon nombre des jeunes disponibles.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires