Lettre de l’ASADHO aux nouveaux membres du Gouvernement. certains d’entre vous ne répondent pas aux critères. “le peuple attend beaucoup de vous”.

47

Vous êtes des serviteurs du peuple.

Selon notre analyse, certains d’entre vous ne répondent pas aux critères fixés par le Premier Ministre et surtout aux souhaits des congolaises et congolais d’avoir dans ce Gouvernement des femmes et des hommes aux mains propres avec haute moralité, compétences et expérience avérées. Fort malheureusement, ce n’est pas le cas pour certains d’entre vous, mais nous estimons que le Congo doit avancer.

vous êtes ministres et vice ministres dans une République qui prône l’Etat de droit et qui met le peuple au-devant de la scène, donc vous êtes des serviteurs du peuple congolais. Ceci implique que vous devez vous refuser en tout temps et en tout lieu de travailler contre le peuple congolais et contre ses intérêts.

Vous devez vous refuser de travailler pour vous enrichir personnellement ou pour enrichir vos familles biologiques ou politiques.
C’est l’enrichissement personnel ou de la famille biologique ou politique qui a ruiné tous les politiques et ou programmes publics mis en œuvre les 18 dernières années. Les individus ont plus profité de ces politique ou programmes que les congolais.
Faites la différence.

Entant que « Serviteurs du peuple », vous avez l’obligation de changer ses conditions de vie et de lui donner des possibilités d’espérer en ayant confiance en vous et dans l’avenir de notre nation.
Vous avez l’obligation de travailler pour lui donner la sécurité, les soins de santé et traitement adéquats,, la nourriture, le travail, l’éducation, de l’eau, de l’électricité, et surtout un environnement assaini, exempt de toute maladie et de l’insécurité.
Nous vous prions de vous abstenir de tout acte de corruption, concussion, de détournement des deniers publics ou qui porterait atteinte aux droits fondamentaux reconnus à tous les Congolais par la Constitution, les lois de la République et par les instruments juridiques nationaux ou internationaux relatifs aux droits de l’Homme.
La nation vous a fait confiance alors montrez-vous dignes.

Soyez au service de tous les Congolais sans distinction des tribu, d’appartenance politique, de religion ou de province. C’est à ce prix que nous verrons que vous êtes différents des ministres et vice ministres des gouvernements passés.
Mais n’oubliez surtout pas que les citoyens ont le droit de vous surveiller pour que personne d’entre vous ne fasse des fonctions qui vous sont confiées une voie pour s’enrichir au détriment des congolais.
Veuillez croire, en l’expression de nos sentiments de parfaite considération.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires