Les arrêts de la C.C à la base des confusions : Louis d’or Balekelayi promet de siéger à l’Assemblée nationale et rejette l’arrêt l’invalidant.

15
0
Partager

Les arrêts de rectification d’erreurs matérielles de la cour constitutionnelle ne cessent de susciter la polémique du côté des acteurs politiques et les victimes de ces décisions.
C’est le cas de Louis d’Or Balekelayi Nyengele, candidat aux législatives nationales dans la circonscription de Mont Amba. Validé puis invalidé par la chambre spéciale de la haute cour au profit de Néron Mbungu qui occupe actuellement la fonction de Vice-gouverneur de Kinshasa, Louis d’Or Balekelayi ne fléchit pas.

Dans un tweet posté dimanche, ce candidat rejette catégoriquement ces arrêts « iniques » de la Cour Constitutionnelle qu’il qualifie d’illégitimes.

Il indique avoir été invalidé pour des raisons inavouées sans recompter ses voix.
Face à ces injustices, Louis d’Or Balekelayi maintient sa décision de siéger à la chambre basse du parlement malgré les arrêts de la haute cour.

Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires