Le ministre Bernard Biando Sango s’etonne de la procédure et plaide non coupable dans cette affaire de détournement de 555.580.000$.

Il est en garde à vue depuis jeudi 15 Août. Il lui est reproché le détournement de 555.580.000$ destiné par le gouvernement de la Républiqueépublique sur instruction de Félix Tshisekedi, à l’assistance des sinistrés de Minembwe dans le Sud-Kivu.

Ce détournement serait constaté lorsque les sinistrés de Minembwe, destinataires de ce fond public, se sont plaints auprès du gouvernement suite à la lenteur observée dans la réalisation de la promesse ferme de l’exécutif national à venir en aide à ce compatriote.

Et pourtant, l’argent avait été décaissé depuis belle lurette. Investigations faite, il s’avère que le ministre Bernard Biando avait placé ce fond dans une maison de cambiste afin qu’il lui génère un pourcentage. Un faut témoignage d’un proche du ministre qui voulait salir sa réputation.

Interrogés le financier et d’autres membres du cabinet vont avouer que le ministre Biando est le seul responsable de la disparition de cet argent et pourtant le ministre avait responsabilisé les services compétents.

Le ministre en question est jusque là, ni de loin ni de près responsable de cette situation qui tombe à quelques heures de la publication du gouvernement.
Il se dit par ailleurs non coupable, car il est innocent devant Dieu, surtout que lui ne touche pas les billets, mais il instruit les autres services.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires