Le Corps des Jeunes Notables Ressortissants du Kasaï présente à Chantal Yelu MULOP la carte postale et la cartographie de la situation générale de cet espace.

Une note de plaidoyer adressée à Félix Tshisekedi déposée auprès de la conseillère en charge de la jeunesse, qui a déjà l’idée sur la carte postale de la province.

Cette structure qui est un cadre d’échange et de réflexion sur l’éveil de la conscience de la Jeunesse de l’espace Kasaïen veut la reconstruction et la rénovation de cet espace victime de l’indifférence pendant plus de temps notamment le 32 ans de pouvoir du Maréchal Mobutu et 18 ans du régime Kabila.

Ce corps qui regroupe des citoyens responsables, patriotes fortement engagés, avec un esprit très compétitif, formés et capables de prendre à mains la destinée de toutes les provinces qui composent cet espace est allé vers l’une des bras droit du Chef de l’Etat en matière de la jeunesse, une occasion pour présenter la cartographie de cet espace marginalisé suite à l’attitude d’opposition prise par le père de la démocratie, le sphinx Étienne Tshisekedi.

L’économie du Kasaï est basée pendant longtemps sur l’exploitation du diamant. Aujourd’hui, elle s’est effondrée et avec celle de niveau de vie des populations consécutivement aux difficultés de la MIBA qui fut un outil de développement pour l’espace Kasaïen.

Cette situation socio-économique difficile avec la chute du cours mondial du diamant et la faible production agricole ont eu comme conséquence l’absence des investissements, la fuite des cerveaux, le départ massif des personnes actives vers d’autres cieux à la recherche de mieux êtres.

Tirant les leçons de cette situation, il s’avère impérieux de diversifier l’économie de la Province à travers la valorisation des autres ressources naturelle en faisant la promotion de l’agriculture, en améliorent le climat d’affaire, gage de développement.
La Jeunesse en général et celle du Kasaï en particulier, constitue la majorité de la population à plus de 65℅. Elle représente un atout incontournable ( fer de lance) pour le développement, la paix et la prospérité de la Province avec une contribution unique à faire au développement présent et futur.

Claude Kangudia chef de la délégation précise :

Pour ce faire, nous énumérons à votre auguste intention les problèmes majeurs et solutions envisagées de la Province, lesquelles solutions pourraient nous aider à sortir de cette situation.

Problèmes majeurs

1. L’enclavement;
2. Manque d’électricité et de l’eau ;
3. Manque d’entreprises

Solutions envisagées

– Promouvoir les énergies renouvelables ;
– construire les fourrages de l’eau et les bornes fontaines ;
– Créer les centres d’incubation pour la formation des Jeunes particulièrement les jeunes d’ œuvré;
– promouvoir l’agriculture des jeunes en rendant les intrants et semences améliorés disponibles;
– créer les centres d’encadrement pour l’autorisation de la femme et de la fille mère;
– faire participer les jeunes dans la gestion de la chose publique.

Pour ce faire, nous énumérons à votre auguste intention les problèmes majeurs et solutions envisagées de la Province, lesquelles solutions pourraient nous aider à sortir de cette situation, outres

1. L’enclavement;
2. Manque d’électricité et de l’eau ;
3. Manque d’entreprises

Solutions envisagées

– Promouvoir les énergies renouvelables, renforcer la capacité de barrage de TSHIALA et finir avec les travaux de chute KATENDE ;

– construire les fourrages de l’eau et les bornes fontaines ;
– Créer les centres d’incubation pour la formation des Jeunes particulièrement les jeunes d’ œuvré;
– promouvoir l’agriculture des jeunes en rendant les intrants et semences améliorés disponibles;
– construire et Réhabiliter les infrastructures routières ( Routes, ponts, Baquets…);
– Réhabiliter et agrandir nos Aéroports des 5 provinces, LOMAMI, K.OR, KASAI, KASAÏ CENTRAL SAKUNRU;
– Redresser nos anciennes entreprises, la MIBA, LES USINES D’HUILES DES PALMES, DE CACAO et d’autres
-Réhabiliter la voie ferroviaire et renouveler les locomotives et wagons;
– créer les centres d’encadrement pour l’autorisation de la femme et de la fille mère;
– faire participer les jeunes dans la gestion de la chose publique.

Le corps a déposé la note de plaidoyer ce lundi au cabinet de Son Excellence Madame la Conseillère Spéciale du Chef de l’État.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires