Le Collectif des Mouvements Citoyens confime la Marche Populaire du 24 février 2020 et exige à Gentilly Gobila la sécurisation des manifestants.

57

Au cours d’un point de presse animé par les staff dirigeant du Collectif des Mouvements Citoyens, la Marche Populaire du 24 février est maintenue.

Cette marche a pour objectif principal d’exiger la Dissolution de l’Assemblée Nationale par le Président de la République, Garant du bon fonctionnement des Institutions de l’État.

Pour ce faire l’organisteur a initié des commissions preparatoires pour la réussite de l’événement.

L’itinéraire retenu est le suivant : les manifestants pacifiques partiront de l’échangeur de limete avec comme point de chute le palais du peuple via boulevard Lumumba ;

L’une des commissions ad-hoc a été rapidement instituée pour faire le suivi à l’hôtel de ville. Selon Dieudonné Kaninda, la lettre est déjà déposée auprès de Gentiny Gobila qui doit s’assumer pour protéger les jeunes.

Dans la communication et évaluation, E. Kipey Wise et Dieudonné Kaninda devront s’y pencher.

Dans sa communication, ce dernier s’est exprimé en ce terme : Vous voulez le changement ? Venez avec nous le 24 février, nous allons marcher, nous allons grevé, nous allons pleurer, nous allons rappeler Fatshi que papa alobaki le peuple d’abord.

La dissolution ou rien. La dissolution ne pas soulèvement populaire précise Dieudonne Kaninda activiste résistant.

Nous costantons le blocage à tout le niveau est la population en soufre. voilà pourquoi nous sollicitons la dissolution de l’assemblée nationale par le chef de l’état pour mettre fin au mariage fcc et cach, peuple congolais mobilisons nous ce 24 février dans la rue pour exiger la dissolution de l’assemblée nationale et permettre le chef de l’état de juire de ses prérogative en temps que chef de l’état.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires