L’affaire de construction de pont-route-rail Kinshasa – Brazzaville n’est pas une affaire des Bakongo. Fidel Tingombay, Expert.

C’est une question de tous les congolais et non des Bakongo rétorque l’élu du peuple Fidel Tingombay qui s’étonne des déclarations faites par les leaders Né Kongo tel que Jean Claude Vuemba.

En effet, j’avais eu la chance de défendre, avec le Prof. Kinzonzi, de triste mémoire, ce dossier pendant la transition (1+4), au ministère du Plan (Ministre Thambwe), alors que j’étais Conseiller économique du Vice-président de la République JP Bemba.

NEPAD (New Partenership for Africa Development) avait retenu notamment ce projet et celui de INGA 3, pour la RDC à être financés par la Banque mondiale. Les autorités de certains pays d’Afrique centrale, sous le leadership du Président Omar Bongo du Gabon (siège de NEPAD), beau-fils du Président.

Dénis Sassou, bénéficiaire de ce fameux pont, s’est impliqué et mobilisé pour appuyer ce projet qui a parmi les desavantages pour la RDC : le ralentissement des activités à Boma et à Matadi, la fermeture des sociétés établies dans ces contrées, la mise en chômage de plusieurs congolais, l’appauvrissement de millions des congolais vivant à l’Ouest de la République grâce à ces ports, la mise en valeur de port de Pointe noire, l’aménagement de la route et de rail entre Pointe noire-Brazza, puis de Brazza via le pont jusqu’à Kinshasa.

Plus de 70% de fonds prévu à cet ouvrage devaient être bénéfiques au Congo-Brazza…
La distraction d’imaginer construire en compensation une petite à Maluku relève de l’utopie et/où le manque de vision de certains compatriotes pour le motif que je ne peux imaginer expliquer ici.

La construction de vrai Port en eau profonde à Banana, pas celui négocié récemment par certains responsables congolais avec les arabes, qui n’ont pas d’argent pour ce projet, contrairement à ce qui nous a été annoncé tambour battant, serait une bonne idée pour la République. Les partenaires sérieux, animés d’esprit de « win-win partnership » existent! Éviter de nous faire reculer. Il est temps d’avancer!

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires