La relation FCC-CACH fragilisée face à la signature imprimée par FATSHI “État des droits”. Célestin Tunda démissionne

49

Sans surprise Célestin Tunda démissionne de ses fonctions de ministre de la Justice.

Le coup tombe ce samedi 11 juillet 2020, pendant que l’élite congolaise tourne ses yeux vers le palais du peuple ou le vernissage du livre de Léon Kongo se déroule.

“je suis venu rencontrer le Premier ministre après que j’ai eu à faire un examen personnelle de la situation de l’heure pour lui remettre officiellement ma démission”, annonce Celestin Tunda Ya Kasende à la presse nationale et internationale.

À lui d’ajouter, Je quitte la tête haute, “Je pars du gouvernement avec la conviction que mon action au sein du ministère de la Justice à apporter une pierre à l’édifice de la consolidation de l’État de droit”.

Ce membre du Front commun pour le Congo a été reproché d’avoir transmis à l’Assemblée nationale l’avis favorable du gouvernement, sans en avoir informé le conseil des ministres que préside le chef de l’État, Félix Antoine TSHISEKEDI.
C’est dans ce cadre qu’il était devant le procureur général près la Cour de cassation, le 27 juin dernier, pour faux et usage de faux.

LGC RÉDACTION
+243990210011

Partager

Pas de commentaires