La parole à l’acte : Félix Tshisekedi agit autrement Diongo et Yangambi graciés, Diomi attend le retour de Francois Tambwe pour sa libération.

34
0
Partager

C’est fait, Félix Tshisekedi a finalement signé mercredi des ordonnances portant mesures de grâce. Mais elles catégorisent les détenus.

Les premiers graciés sont les prisonniers emblématiques Franck Diongo, président national MLP et député honoraire et l’avocat Firmin Yangambi. Aux deux, il faut ajouter aussi Kalonji Mukeba et Kazadi Bukasa.

Dans le même lot de la grâce presidentielle, plus de 700 autres détenus seront libérés à travers la République.

Les concernés sont les militants et cadres des partis de l’opposition ayant participé à des manifestations publiques entre le 1er janvier 2015 et 2019.

Eugène Diomi va bénéficier de la liberté conditionnelle que signera le Ministre de la justice à son retour.

Il faut rappeler que Firmin Yangambi avait été condamné en 2010 à mort par la cour militaire de Kinshasa/ Gombe pour « détention illégale d’armes de guerre et tentative d’organisation d’un mouvement insurrectionnel ».

Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse