La Ministre de la Fonction Publique Yolande Ebongo veut ” l’implication des banques pour permettre l’identification des agents fictifs à travers le pays “.

Pour la Ministre de la Fonction Publique, Yolande Ebongo cette démarche va garantir la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat qui triment pendant que les personnes non attirées retirent l’argent de l’État.

En effet, le ministre du budget, Jean Baudouin Mayo et celle de la fonction publique Yolande Ebongo se sont retrouvés dans une réunion combien importante avec l’Association Congolaise des Banques (ACB), dans le seul but de peaufiner des stratégies en vue d’arrêter ce fléau.

Une rencontre qui a connue la participation notamment du vice-ministre du budget, ainsi que d’autres partenaires impliqués dans la paie des fonctionnaires.

Une occasion pour, Jean baudouin Mayo de rappeler aux différents partenaires l’objectif du gouvernement congolais d’atteindre « zéro agent fictif d’ici 2020 ». Une vision qui entre dans le programme du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui tient à l’amélioration des conditions sociales et de travail des agents et fonctionnaires de l’Etat a ajouté Yolande Ebongo ministre de la fonction publique.

Après avoir félicité l’Association Congolaise des Banques pour son travail, dit-elle, remarquable dans la bancarisation des agents et fonctionnaires de l’Etat, Yolande Ebongo, a déploré l’existence de plusieurs comptes fictifs des agents de l’Etat. Une situation qui freine l’adaptation de paie des agents et fonctionnaires de l’Etat atravers le pays.

D’où, Me Baudouin Mayo a recommandé à l’ACB, conduite par son président Yves Cuypers, d’aider le gouvernement congolais à identifier tous ces fonctionnaires qui touchent à la fin du mois deux ou trois les salaires avec les identités différentes, par un système de contrôle physique des empreintes, en vue d’en finir avec ces pratiques.

De son côté, le président de l’ACB a remercié le ministre du budget et celle de la Fonction Publique pour cette réunion de prise de conctat qui, selon lui, ne sera pas la dernière.

L’Association de Congolais des Banques tient à pérenniser son partenariat avec le gouvernement congolais, a dit le président de cette organisation au sortie de la rencontre.

La ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo se dit également préoccupée par le dossier des retraités et agents de l’État éligibles à la retraite.

Yolande Ebongo a loué l’initiative de mise à la retraite de 10.000 agents de l’État sur les 86.000 recensés et promis son implication personnelle auprès du gouvernement pour la réussite de ce projet.

La ministre de la Fonction Publique entend restaurer l’administration publique par la mise sur pied d’une structure capable d’identifier les agents de l’État actifs et passifs pour maîtriser les fichiers de tous les agents du ministère à travers “un recensement dans les secrétariats généraux du pays conformément aux textes légaux”.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires