la coalition Lamuka veut voir Fatshi devant les juges pour expliquer son rôle dans ce programme 100 jours. Me Peter Mbala se moque de ce tacle jeu d’enfant.

156

Ces hauts cadres de Lamuka trouvent à redire au lendemain de la condamnation de Vital Kamerhe à 20 ans de travaux forcés, condamné dans le cadre du procès programme 100 jours du président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine TSHISEKEDI.

Adolphe Muzito et Martin Fayulu exigent que les responsabilités soient établies à tous les niveaux. Ils pensent que Félix Antoine TSHISEKEDI est également concerné.

Félix Tshisekedi ne peut dans aucun cas de figure se présenter devant les juges doit expliquer aux juges rétorque Me Peter Mbala qui invite les deux à bien lire la constitution de la République.

Le chef de l’État n’a aucune minute pour dire son rôle dans le cadre des travaux dudit programme précise Me Peter Mbala du barreau de Lubumbashi.

Fayulu et Muzito sont des tribalistes en perte d’idée. Voilà qui justifie leur haine, jalousie et manque des stratégies pour mieux faire.

Par ailleurs, les deux membres de Lamuka encouragent “le procureur et les magistrats à étendre leurs enquêtes désormais sur les volets restants du programme de 100 jours notamment les volets sauts-de-mouton, écoles, routes car ce fameux programme a connu de naufrage économique dans tous ses compartiments.”

LGC RÉDACTION
+243990210011

Partager

Pas de commentaires