Kongo-central : une milice ” fourmies rouges” s’organise pour perturber les activités ce week-end et les autorités interdisent toutes les manifestations publiques.

15

Jusqu’au 1er août aucune activité populaire ne peut se tenir dans cette province.

A quelques heures de la tenue de la marche pour exiger le départ de Atou Matubuana à la tête du Kongo central,
le conseil de sécurité provinciale vient d’interdire toutes les manifestations publiques sur toute l’étendue de la province.

Cette interdiction couvre la période allant du 29 Juillet au 01 Août 2020 pour faire respecter certaines mesures barrières contre le coronavirus, mais aussi pour des raisons de sécurité.

Pour l’instant, la tension monte à Matadi, chef lieu du Kongo central, lieu de la manifestation anti-Matubuana.

Quelques notables et élus de la province ne jurent que sur le départ du gouverneur Atou Matubuana qu’ils invitent au respect de l’arrêt de la cour constitutionnelle concernant sa démission.

« La marche prévue ce vendredi aura lieu car nous sommes dans le régime d’information et non d’autorisation », souligne Adrien Phoba député national, l’un des organisateurs de cette manifestation.

Dans sa réaction, il dénonce « des mouvements suspects autour de cette activité consistant à infiltrer les étrangers pour créer des troubles », a-t-il fait savoir.

Selon les dernières nouvelles, Matadi est bien sécurisé. La population ne s’intéresse pas à des manifestations car sa priorité est autre. Nous avons besoin de la paix et du développement.

LGC RÉDACTION
+243990210011

Partager

Pas de commentaires