Kongo Central : les Né Kongo humiliés par des actes inhumains réclament le départ de l’exécutif provincial. Nos parents, Tshisekedi et Nyakeru sont-t-ils là?”

Des milliers de personnes ont marché ce samedi dans la province du Kongo Central, malgré l’interdiction des autorités provinciales, ils réclament rien que la démission du Gouverneur et son adjoint, deux hommes moins sérieux malgré leur clémence devant la nation.


Ils sont descendus dans la rue pour demander la démission de l’exécutif de cette province impliqué dans une affaire de tentative présumée de viol.
Sur ce, un mémorandum lu par le député national Albert Fabrice Puela, a été déposé au bureau de l’Assemblée provinciale dont les grandes lignes : ” Nous, peuple Né Kongo, exigeons la démission du Gouverneur de province et son vice-gouverneur pour manquement au devoir de dignité et de probité morale conformément à la loi. A défaut de leurs démissions, leur révocation par le président de la République en application des dispositions pertinentes du dernier alinéa de l’article 198 de la constitution. Exigeons la révocation du REDOC pour excès de pouvoir et gestion non professionnelle et partisane de ce scandale. Exigeons des poursuites judiciaires dans le chef de toutes les personnes citées afin d’établir les responsabilités à toutes les fins utiles “, dit le document.

Dorine Nyembo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires