Kinshasa : abandonnés dans les milieux ouverts, plus de 7.500 enfants réconfortés par des jeunes épris de paix.

155

Sous la conduite de Chris-James Kangie Mpungwe coordonnateur d’action sociale de l’équipe des jeunes épris de paix de l’avenue Bosobolo dans la commune de Kasa Vubu à Kinshasa,

Se réfèrent au mot d’ordre du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui sollicite l’apport des hommes et femmes de bonne volonté pour consoler tant soit peu les enfants nécessitant des mesures spéciales de protection, les jeunes épris de paix de la commune de Kasa Vubu sont allés à la rencontre de cette catégorie pour recueillir leurs préoccupations afin de les apporter sourire.

Comme ce fut le 30 décembre dernier, les équipes (12) des jeunes de bonne volonté de la Commune de Kasa Vubu sous l’égide de Chris Mpungwe, sont descendus ce weekend encore une fois de plus dans les milieux ouverts pour apporter un savon, une chemise, des paires des chaussures, des sous-vêtements, des brosses à dents mais aussi des conseils à plus de 7.500 enfants rencontrés dans la capitale.

En effet, l’étoile filante de la Funa, le jeune James Kangie Mpungwe Christian a, à travers sa structure socio-économique tenté d’apporter affection à ces enfants abandonnés par la famille, l’église, l’école et l’État.

Kings Mpungwe que nos reporters ont rencontré précise que ce geste de cœur répond à la lettre au mot d’ordre de son excellence Félix Antoine Tshisekedi tshilombo qui sollicite l’attention soutenue des congolais face à la situation des enfants…

C’est dans ce contexte d’esprit que le jeune Kangie Mpungwe a communié avec les personnes défavorisées par le système social de l’État. Il promet d’initier dans les jours prochains des projets d’impact visibles en faveurs de ces enfants futurs cadres de demain…

Dans cette démarche, il est toujours encouragé par Jacquie kute Mpungwe qui ne cesse de réconforter ces enfants abandonnés à Kinshasa.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires