Kasumbalesa : Assassinat d’un jeune proche de l’UDPS, la population en colère saccage les bureaux du tribunal de Paix et de la Police des Mines. Vérité !

37

Les jeunes d’un quartier de Kasumbalesa s’attaquent à des infrastructures de l’État après la mort de l’un de leurs.

Le Président fédéral de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) dit n’avoir vu aucun combattant de son parti sur la rue pour saccager ce lundi 03 août 2020, les bureaux du tribunal de Paix et de la Police des Mines à Kasumbalesa dans la province du Haut Katanga.

Selon lui, il ne faut pas tout attribuer à l’UDPS. Ceux qui ont manifesté sont connus. Il s’agit des jeunes des différents quartiers de Kasumbalesa, tous en colère et la raison qui est à la base de cette situation est connue de tous.

Selon la même source, les jeunes en questions protestaient contre l’assassinat d’un combattant de l’UDPS. Les jeunes tués la nuit du dimanche 02 au lundi 03 nuit par les hommes porteurs d’armes était populaire dans ce coin de la province. Voilà qui est à la base des tolés.

Pour l’instant la population recherche les auteurs.

LGC RÉDACTION
Thierry Kasongo
+243990210011

Partager

Pas de commentaires