Kasai oriental : Jean MAWEJA assiste à la première prestation de serment des médecins vétérinaires

27

Le gouverneur de la province du Kasai oriental Jean MAWEJA MUTEBA a assisté à la prestation de serment des médecins vétérinaires de sa province ce samedi 30 mai. La cérémonie y relative s’est déroulée dans la salle Marie-Agnès Mpokolo wa Moyo en présence du ministre de la justice et droits humains et du chef de division provinciale de la santé.

Dans son adresse, le numéro 1 de la province a dit cheminer sur les traces du chef de I’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui vise la diversification de l’économie nationale, en tendant vers l’élevage et l’agriculture. C’est dans cette optique qu’il a salué la présence des médecins vétérinaires au Kasai oriental car a-t-il déclaré, ils “contribuent, dans une large mesure, au développement des nations, car les grandes nations du monde se sont développées à partir de l’agriculture et de l‘élevage”.

Jean MAWEJA MUTEBA a invité les 11 impétrants à se conformer aux régles prescrites par leur code de déontologie et d’en observer en toute circonstance, les principes de correction et de droiture. Il leur a demandé également d’organiser leur profession aux fins d’exercer l’autorité sur les membres, de sécuriser la profession et les consommateurs des produits d’origine animale. MAWEJA MUTEBA à enfin promis d’accompagner l’ordre des médecins vétérinaires, après avoir pris acte de leur prestation de serment de Bourgelat.

II a rendu un hommage vibrant au président de la République pour avoir instauré I’Etat des droits et la diversification de l’économie nationale. II a fait le voeu de transformer le Kasai Oriental en un pool de développement au centre du Congo, comme le veut le président de la République.

Le président de l’ordre national des médecins vétérinaires Pierre Bialufu, a indiqué que c’est Ie 13 décembre 2018 que l’ex-président Joseph Kabila Kabange a promulgué la loi relative à la création, l’organisation et Ie fonctionnement de leur structure.

Rédaction

Partager

Pas de commentaires