JED et CPJP au front pour pousser Bruno Tshibala à dénoncer les noms des agresseurs de Dominique Dinanga.

Pourquoi Bruno Tshibala n’arrive-t-il à dévoiler les noms des agresseurs du Journaliste Dominique Dinanga DD comme le désigne les autres Journalistes, se demandent l’ong Journaliste En Danger et la Conférence Permanence de la Presse (Journaliste) Politico-parlementaire CPJP.

En effet, selon le rapport publié par la Conférence Permanence de la Presse (Journaliste) Politico-Parlementaire le Journaliste de Top Congo FM, Dominique Dinanga était sur terrain sur invitation de l’ancien premier ministre Bruno Tshibala Nzenze.

C’est dans ce contexte qu’il fut “tabassé” par des individus non autrement identifiés, mais bien connu par l’organisateur sieur le président de l’UDPS/Tshibala.

Cependant, le présentateur vedette du journal parlé à la Radio appartenant à Christian Lusakweno, ancien de RTGA Radio se trouve aux urgences à la Clinique Ngaliema. Son cas, selon ces deux structures de défense des journalistes nécessite une attention soutenue.

Convalescent, il se remettait encore de son intervention chirurgicale ayant causé sa longue absence à l’antenne, Il y a quelques mois.

Michel Isako du CPJP joint par notre rédaction, révèle que l’UNPC, JED, OLPA et autres seront demain à l’hôpital pour avoir les explications du médecin traitant.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires