ITURI : Élection des gouverneurs. Dans une correspondance, le « Collectif Sauvons le Congo,» s’adresse aux élus provinciaux

16
0
Partager

Maitre MOKILI MUNGUNUTI David
Directeur Exécutif et Avocat près la Cour

Aux Honorables Députés Provinciaux et Grands Electeurs;
Honorables Députés de l’Ituri, Frères et Sœurs Ituriens;
I. NOS GRATITUDES ET NOS DROITS
1. Avant toute chose, au nom de notre organisation « Collectif Sauvons le Congo-Kinshasa », une organisation de la Société Civile de la Province de l’Ituri œuvrant dans la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance, je voudrais m’acquitter de l’agréable devoir de remercier sincèrement le peuple Iturien pour avoir jeté son dévolu sur chacun de vous en vous choisissant comme son représentant et de qui vous avez reçu une procuration spéciale par ces élections législatives aux fins de faire sa volonté en Province de l’Ituri torpillée par la gestion déshonorante que les animateurs qui ont précédé ceux qui seront élus le 10 Avril 2019 avaient adoptée comme mode de vie. Nous avons le droit de vous écrire en tant que citoyen puisque quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits, il devient mur pour l’esclave demain dixit JEAN JACQUES ROUSSEAU.

2.Honorables, comme le pensent certaines personnes faibles d’esprit qui croient que les Citoyens n’ont rien à faire dans les élections au deuxième degré où seuls les élus ou grands électeurs que vous êtes sont concernés avec leurs partis politiques, leurs regroupements politiques et leurs plate formes politiques, retenez quant à nous que la démocratie ne se résume pas seulement à la tenue des élections. Elle exige que chaque citoyen, y compris le Gouvernant et le parti au Pouvoir, respecte l’Etat de Droit. Elle exige des animateurs ayant une probité morale avérée au chevet des institutions viables qui garantissent les droits fondamentaux de tous les Citoyens, y compris les minorités. Elle exige enfin la vigilance constante d’une société Civile dynamique au risque de devenir affaiblie et victime d’une gestion désastreuse car j’ai toujours dit que « les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts ni par les plus rapides mais par ceux qui n’abandonnent jamais. Il faut avoir du courage, la ténacité et une vision comme objectif car l’homme qui ne recule pas devant sa propre crucifixion atteint toujours le but que son Cœur s’est fixé, le courage n’étant pas l’absence de peur mais la capacité de la vaincre « et personne ne peut interdire à quiconque de livrer son opinion au nom de la liberté politique constitutionnellement reconnue comme disaient les Grecs: « La gestion des institutions est une affaire d’une société élitiste, quiconque est citoyen d’une nation moderne se voit d’office attribuer un devoir légal, social et/ou moral de participer directement ou indirectement dans cette gestion même par son droit de regard »;
II. NOS ATTENTES POUR L’ITURI DE DEMAIN

1) Il n’est secret pour personne que depuis l’imposition de son Excellence Honorable Dr Jefferson Abdallah Pene Mbaka par Kinshasa comme Candidat Gouverneur de l’Ituri suivi des allégations de la séquestration et harcèlement moral des Grands Electeurs par leurs familles politiques respectives pour extorquer leur suffrage, la Province de l’Ituri était devenue comme une vache au lait au profit de ceux qui l’ont imposé avec comme conséquences la mauvaise gouvernance, les crimes politiques, administratifs (caractérisée par l’absence quasi totale de l’autorité de l’Etat, politisation de l’administration publique), les crimes économiques (caractérisés par les fraudes massives, détournements des deniers publics), et crimes sociaux (non paiement des émoluments des personnels du Gouvernorat et des Ministères) car au lieu de servir l’Ituri, la Province était devenue une marmite des personnes obscures qu’elle devait plutôt servir au mépris des Ituriens comme qui dirait que le Gouverneur sortant était l’envoyé spécial de certaines personnes au lieu d’être le serviteur des Ituriens;

2)Pour toutes ces raisons, vous nous permettrez de vous dire qu’en votre qualité d’élu du peuple, c’est le résultat des élections du 10 Avril 2019 qui réinitialisera l’Ituri suite au choix judicieux d’un Gouverneur du Peuple capable de mettre en jour la province de l’Ituri devenue une province obsolète. La procuration spéciale que les Ituriens vous ont donné par les élections législatives provinciales c’est bel et bien pour les servir et non vous servir vous et vos familles politiques au premier plan mais pour servir le peuple en faisant sa volonté et cela par des voix licites. Retenez que la complaisance de l’Assemblée Provinciale passée avait contribué pour votre élection car le peuple voulait se débarrasser des élus qui ont intentionnellement violé les termes du contrat social qu’ils avaient avec lui. Le mal étant profond, nous ne voudrions pas ici que le début annonce la fin de chacun de vous ou de l’Ituri négativement car vous n’avez pas droit à l’erreur mais vous devez corriger les erreurs du passé pour ne pas être responsable des maux qui rongeront de nouveau l’Ituri après un vote inutile. Quand le philosophe ALBERT EINSTEIN dit que le monde ne sera pas détruit par ceux qui font du mal, mais bien par ceux qui regardent ce mal sans rien faire, au non de notre organisation, nous disons que l’Ituri ne sera pas détruit par ces animateurs qui font du mal, mais bien par nous société civile et surtout par vous, Honorables, qui regardez déjà ce mal déjà devenu chronique sans rien faire pour que les choses changent dès le 10 Avril 2019 car pour nous, comme MARTIN LUTHER KING, notre vie commence à s’arrêter le jour où nous gardons le silence sur les faits graves.

III.ELECTIONS ET PROFILS DU GOUVERNEUR
1.La Constitution ne vous appelle pas les élus des plates formes politiques mais bien les élus du Peuple. C’est pour cette raison que vous avez cette obligation morale et constitutionnelle de soutenir les efforts du Peuple Iturien visant à défendre la transparence dans la gestion de la res publica pour construire une institution forte, la Bonne Gouvernance, la lutte contre la corruption, de détournement des deniers publics pour favoriser l’émergence de la Province de l’Ituri qu’il rêve grande. Le combat politique étant un combat d’idée, quatre candidats sont dans la course pour le Gouvernorat de l’Ituri dont le Professeur BUNGISHABAKU KATHO, l’Honorable BAMANISA Saidi Jean, Me LALO KPASHA Jean Bosco et l’Honorable ADUBANG’O AWOTO Samuel. Parmi eux l’un sortira Gouverneur au premier ou au deuxième tour selon qu’il y a alliance ou pas.

Ainsi, comme, n’étant pas un simple exercice politique ou parlementaire, le droit de vote, ce n’est pas l’expression d’une humeur, c’est une décision à l’égard de son pays, à l’égard de sa Province et de ses enfants selon JACQUES CHIRAC. Il y a lieu de vous rappeler que nous ne voudrions pas qu’une réunion inter institutionnelle ne se tienne de nouveau pour des allégations de corruption décriées dans d’autres Provinces. Vous êtes appelés au sens élevé de moralité contre la corruption comme disait l’écrivain GEORGE ORWEL dit: Un Peuple (Electeur) qui élit des corrompus, des renégats, des charlatans, des voleurs et des traitres n’est pas victime ! Il est Complice. De la même manière la sainte écriture nous exhorte dans Exode 23, 8: Tu n’accepteras pas de présents, car le présent aveugle les gens clairvoyants et ruine les causes des justes.

2.Etant devant un devoir le plus immédiat de votre mandat celui des élections du Gouverneur de Province et son Vice, pour tester si vraiment vous êtes élu du Peuple, nous vous rappelons de sonder le cœur de ce peuple et de ne recevoir de mot d’ordre que de votre âme et conscience et du peuple pour voter utile car la Province de l’Ituri a besoin d’une institution forte avec un homme Capable ayant un nerf solide et pas des faibles d’esprit au sommet de la Province;

Etant donné que le mot impossible existe seulement dans le monde des incapables qui ont toujours besoin des autres personnalités, au besoin venus de loin, à ses cotés pour agir à son nom ou avec lui, un proverbe africain dit l’homme jeune marche plus vite que l’ancien quel que soit le chemin, mais l’ancien lui connait la route. Vous connaissez chacun des Candidats plus que nous suivant leur parcours et si chacun est aujourd’hui candidat c’est parce qu’il s’est senti être capable sachant que tout humain a son coté positif et négatif.
IV.CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Conscient que la dépendance aux personnes et forces obscures n’est pas seulement une affaire d’un seul ticket, nous mettons en garde ces personnes et ceux qui sont Ituriens de partout, que l’élection des Gouverneurs n’est pas une affaire dans laquelle on doit imposer son oncle, neveu, Beau frère, tante, Grand mère à un Poste…pour accorder son soutien à quiconque puisque nous avons la conviction que certains ténors Ituriens FCC ne soutiendront pas nécessairement leur candidat à cause de la guerre de positionnement en Ituri comme si l’Ituri était devenu mangeoire.

PAR CES MOTIFS, Pour l’amour de la Province et l’intérêt du peuple d’abord, certes ce sont les élus seuls qui ont droit au chapitre comme arbitres et grands électeurs mais le peuple constitue l’équipe des arbitres vidéo car le choix d’un Gouverneur qui ne fait pas l’unanimité risque de demeurer de nouveau comme une crise.

Ainsi il plaira à chacun de ces grands électeurs de :
A.VOTER POUR: La compétence, l’expérience, la probité morale, le sens de responsabilité, la lutte contre l’impunité, le charisme, la connexion aux carnets d’adresse pour amener les investisseurs. Bref la vision du développement.
B.VOTER CONTRE: L’inexpérience, la dépendance aux personnes et forces obscures, le parachutage, l’imposition, la sous traitance,…..

Si vous ferez ainsi, Honorables Députés, Chers Frères et Sœurs, ça sera privilégier les Intérêts du Peuple d’abord en respectant son mot d’ordre et celui de votre âme et conscience sur base d’un programme convaincant en lieu et place d’un mot d’ordre imposé d’un groupe des personnes et vous serez réélus à 2023!

Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse