Intox au pluriel : Au Sénat, Bahati Lukwebo veut redorer l’image et n’a jamais menacé de démissionner. Thierry Betu précise

50

Le nouveau président du Sénat Modeste BAHATI n’a jamais menacé de démissionner de ses fonctions comme certains détracteurs tentent de faire croire à l’opinion nationale.

Contacté pour en savoir plus, Thierry Betu haut cadre de l’AFDC-A estime que le temps n’est pas propice pour une distraction. Ce détracteur ajoute-t-il, a manqué la bonne occasion de chercher des poux sur la tête du chauve. Pour lui, des officines obscures sont mise à contribution pour diaboliser l’autorité morale Modeste BAHATI président statutaire du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques et Alliés, AFDC-A.

Les détracteurs font à tort le procès d’intention au Speaker du Sénat.

Et de renchérir, dans la même perspective, que le Professeur Modeste Bahati Lukwebo est concentré à travailler résolument pour redorer l’image de cette deuxième institution du pays dont il a la charge, en vue d’aider le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à concrétiser sa vision pour l’intérêt du peuple congolais.

En tout état de cause, « ces détracteurs se sont trompés de cible », fait savoir Thierry Betu Tshimbadi.

il a été établi dit-il, que le regroupement politique qui compte 8 députés a droit naturellement à un poste ministériel, principe de la répartition du pouvoir au niveau du prochain gouvernement. Dans cet entendement, « l’AFDC-A de Bahati Lukwebo a 41 députés, cest logique qu’il ait 5 postes ministériels », question d’éviter une injustice qui ne dira pas son nom quant à la clé de répartition fait remarquer Thierry Betu.

LGC
Trésor Bashisha Tshimpuki
Contact Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires