Incapables de défendre Félix Tshisekedi pendant la plénière, Les députés CACH se rétractent et crient au scandale dans un spectacle au palais du peuple.

C’est curieux, les députés membres du groupe parlementaire Cap pour le Changement (CACH) accusent leurs collègues du Front Commun pour le Congo (FCC) d’outrage au chef de l’Etat suite aux propos tenus par certains d’entre eux au cours de la plénière de vendredi dernier.

Ces élus qui crient au scandale les propos de C. Nawej qui a bénéficié de l’oeil fermé de la présidente de cette chambre pour dire ceci :
“Moi je crois que le Chef de l’État a signé les ordonnances de la GECAMINES et SNCC inconsciemment”. Hélas ! Les députés proches de Félix Tshisekedi sont restés dans leurs sièges sans pour autant recadrer ce député envoyé bien-sûr par le FCC pour dire des choses qui fâchent l’oreille.

Dans une déclaration faite ce samedi, ils dénoncent « une motion inopportune et provocatrice » sur les ordonnances nommant de nouveaux dirigeants à la société Générale des carrières et des mines (Gécamines) et à la Société Nationale des chemins de fer du Congo (SNCC). Est ce, il fallait attendre un ou deux jours pour faire ce spectacle devant la presse qui s’est moquée de ce groupe des opportunistes politiciens qui se moquent de la base.

Ils déplorent « un manque de sincérité criant au sein de la coalition » et rappelle que « l’hémicycle n’est pas le lieu approprié pour débattre des actes administratifs posés par le chef de l’Etat qui conformément à la constitution n’appelle à aucun débat ». Faut il rappeler cela après la plénière ? Les observateurs estiment que cette législature sera la mauvaise, surtout au regard de la qualité des élus nommés qui ne savent à incarner le rôle du parlement.

« propos injurieux contre le président de la République » les élus CACH se contentent de leurs enveloppes oubliant qu’ils sont au parlement pour défendre les intérêts de la plate forme et du président de la République. Si le chef de l’État ne tire pas attention, il se verra trahir encore une fois de plus par ce club. Un autre élément, il serait gré que le FCC contrôle les mauvais joueurs, si non, la base pourra s’occuper dans l’avenir du reste. Chacun connaît comment la population tolère difficilement les anciens dinausores du régime kabilien et à moi d’ajouter, la situation sera dramatique pour l’avenir j’estime. La sagesse prime.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires