Histoire RDC : 3 ans après l’ouverture et fermeture du Dialogue National à la cité de l’Union Africaine, à Kinshasa. “Impact”

Ce jour-là, autour de 15h locale, l’on assistait à la cérémonie d’ouverture du dialogue national en RD Congo. Parmi les personnalités qui étaient présentes : le facilitateur Edem Kodjo, le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’Unionafricaine, Smaïl Chergui, et le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RD Congo, Maman Sidikoua.

La cérémonie officielle était déjà entachée par l’absence de poids lourds de l’opposition : UDPS, G7, Dynamique, MLC, qui réclament toujours la libération des prisonniers politiques, la libéralisation des médias proches de certains partis, ainsi que le changement de facilitateur.
Pour beaucoup d’observateurs de la vie politique congolaise, c’est ce dialogue qui avait donné au Président Joseph Kabila la voie vers le “glissement”.

Suite à ce dialogue, le pays était engagé pour un dialogue national sérieux, cette fois ci sous l’égide de la CENCO. A l’issue les choses ont bougé pour ouvrir la voie aux élections qui ont aboutit la passassion civilisée et pacifique du pouvoir en RDC.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires