Histoire : 1er octobre 1890- 1er octobre 2019, cela fait 129 ans depuis que l’Eglise Adventiste du Septième Jour existe.

Ce jour-là, une rencontre organisée à Battle Creek (Michigan, Etats-Unis) lance officiellement l’Église Adventiste du Septième Jour. Le terme adventiste fait référence au retour du Christ, tandis que le septième jour désigne le sabbat. L’église est fondée à l’initiative de 3 personnes : Joseph Bates, James White et son épouse, Ellen White. Ce courant se base notamment sur la défense de la liberté religieuse, la séparation de l’Église et de l’État et le dialogue interreligieux. En RDC, particulièrement à Kinshasa, les fidèles de cette église se sont retrouvés pour se souvenir des pères fondateurs.

En effet, tout commence au début du 19è Siècle lorsqu’un mouvement chrétien important d’étude des prophéties apocalyptiques des livres de Daniel et de l’Apocalypse se propage à travers le monde. Plus de 90 commentateurs de la Bible très réputés en cette période-là placèrent l’accomplissement de la période des “2.300 jours” prophétiques du verset de Daniel 8:14 (sur le principe qu’un jour prophétique est une année) à une date située vers le milieu du 19è Siècle (habituellement entre 1840 et 1847), pensant qu’il s’agissait du retour du Christ. Et c’est sur la base de cette prophétie de Daniel qu’un certain William Miller conclut, en 1818, que le retour visible de Jésus-Christ aura lieu vers le 22 octobre 1844.
Son mouvement prit de l’ampleur et fut appelé “le millérisme” ou “l’adventisme”. Mais cette prédiction de “fin du monde” (fixée au 22 octobre 1844) ne s’étant pas réalisée, ils s’en suivit une grande déception. Miller reconnut s’être trompé mais il garda sa foi dans la doctrine du retour du Christ et rejeta fermement l’établissement d’une nouvelle date.

C’est là que son mouvement se divisa en 3 courants : (a) les adventistes spiritualistes (qui affirmèrent que Jésus était revenu en esprit ce 22 octobre 1844) mais ce groupe disparut au début du 20è Siècle), (b) les adventistes d’Albany (qui abandonnèrent toute signification particulière à Daniel 8:14 et ils sont peu nombreux aujourd’hui), et (c) un petit groupe d’adventistes sabbatistes (qui considéraient qu’il y avait eu une erreur, non sur la date mais sur la nature de l’événement). C’est ce dernier groupe qui grandira pour devenir “Les Adventistes du Septième Jour”. blogbabunga.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires