Haute Politique : Intox, quand les méthodes Bahati ne payent plus! Antony Mulumba Kabala explique.

84

En panne d’imagination, inaudible sur la scène, le petit carré resté autour de lui seul imagine de petits scénarii pour justifier son existence politique et diaboliser ceux qui ont raison sur toute la ligne. Ils ont envahi les réseaux sociaux et crée des avatars et autres comptes fictifs sur Twitter et Facebook au nom du Docteur Néné Ilunga Nkulu, leader légal et légitime de l’AFDC-A.

Leur dernière mésaventure en date, c’est ce message dénué de tout fondement attribué à la Son Excellence Madame la Ministre d’État en charge de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, message dans lequel, les étourdis bien identifiés tentent de monter Néné Ilunga contre les étudiants.

Quiconque connait l’élue de Malemba Nkulu n’a pas besoin des lunettes médicales pour déceler qu’il s’agit d’une entreprise de déstabilisation d’une grande dame restée fidèle à ses engagements et à son autorité morale, Joseph Kabila.

La Ministre d’État ne s’est jamais exprimée ni dans les médias traditionnels ni sur les réseaux sur la situation qui prévaut à l’université de Kinshasa. Son armée numérique s’est lancée aux trousses des auteurs de ces faux comptes qui sont payés pour porter un coup à son image de femme respectueuse et de conviction.

On le connaît aux abois! Essoufflé, Modeste Bahati, symbole de l’ingratitude vit incontestablement, ses dernières heures sur la scène politique.

Désavoué, mieux, déplumé par les siens pour ses appétits gloutons et sa traîtrise hors du commun, celui qui a tenté de s’approprier indûment de l’AFDC-A, œuvre personnelle de Joseph Kabila, coule tout en s’accrochant à sa propre ombre.

En euthanasie politique certifiée, le traître, comme dans ses habitudes, refuse de mourir seul. Le voilà qui tente sans succès de manipuler l’opinion congolaise, qui connaît parfaitement bien l’homme et ses méthodes.

Pas plus tard qu’il y a quelques jours, le même labo acquis à la cause du sieur Lukwebo a orchestré un document mal écrit qu’ils ont encore une fois attribué à la Minetat Nkulu. Comme on ne peut jeter une pierre que sur un fruit mûr, il est clair que le travail du camp perdant après avoir échoué à se faire élire Président du sénat, après avoir mordu la poussière à la bataille au parlement et à la justice, bahati s”illustre maintenant par une campagne de diabolisation et des attaques ciblées contre la personne de la Ministre d’État Nene ilunga nkulu en utilisant des réseaux sociaux comme canal de mépris.
Tout le monde comprend aujourd’hui que l”imitation de la signature posée sur des papiers en-tête qu”il garde encore chez lui en rédigeant un faux communiqué était un faux et sorti des officines obscures.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires