Haut-Uele-Yei River : Baseane Nangaa et Adil Anthony du Soudan du Sud consolident les relations pour neutraliser les forces négatives.

Le gouverneur de la province du Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa et son homologue du Soudan du Sud, Emmanuel Adil Anthony ont signé ce dimanche à Isiro, le protocole d’accord coulé en communiqué final sanctionnant la fin de la première réunion bilatérale entre leurs deux entités.

Dans ce document rendu public par le porte-parole du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, Assane Lobia lors d’une cérémonie officielle organisée ce dimanche, 3 novembre 2019 à Isiro, les deux parties ont levé un certain nombre d’options pour booster le développement de leurs entités respectives dans un climat de paix.

Pour ce faire, les deux parties ont dit leur préoccupation face à la présence et à l’activisme des forces négatives sur la zone couvrant la frontière commune.

Pour les deux Chefs des Exécutifs provinciaux, la présence de la LRA de Jospeh Koni ; de la Seleka centrafricain ; du National Army Salvation, (NAS) de Thomas Cyrillo ; de Mbororo ; de braconniers et autres groupes armés dans la sous-région menace gravement la paix, la sécurité, la stabilité et le développement non seulement dans la région, mais aussi en Afrique et dans le monde.

De ce fait, le renforcement de la sécurité sur l’axe frontalier Kaya-Ezo, l’organisation régulière des rencontres bilatérales de cette nature ou encore la redynamisation de la commission technique mixte sur le marquage de la frontière entre les deux pays devient une nécessité pour les deux parties afin de pacifier cette zone.

Les deux Gouverneurs ont lancé, par la même occasion, un appel en direction des réfugiés de deux pays afin qu’ils puissent notamment veiller au respect des lois nationales des pays d’accueils ou encore de s’abstenir de toutes les activités subversives contre les pays hôtes ou pays voisins.

Pour marquer justement cette volonté de promouvoir la coopération nouvelle, les FARDC et les SPLA, (l’armée régulière sud soudanaise) ont été instruites de procéder à la restitution réciproque des armes confisquées dans le cadre des opérations militaires conformément à la loi.

Sur le plan économique, les deux délégations ont pris l’engagement de construire et d’améliorer les infrastructures routières reliant les deux provinces pour promouvoir la prospérité entre les deux peuples.
L’ouverture d’une route le long de cette frontière commune permettra de renforcer le contrôle conjoint des parcs de Garamba en RDC et Lantoto au Soudan du Sud.

Dans son discours, le Gouverneur de Yei River State a invité son homologue du Haut-Uélé à séjourner en terre sud soudanaise pour cimenter cette coopération.
D’entrée de jeu, Christophe Baseane Nangaa a tenu à saluer l’engagement du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la pacification des relations avec les pays voisins afin de promouvoir le développement de la RDC.

Il a en outre, salué les efforts de méditation fournis par l’ambassadeur de la RDC au Soudan du Sud, René Ilume Tumbele pour la réussite de ces assises sans oublié la détermination de son homologue à œuvrer pour la relance de la coopération bilatérale.
Il a par ailleurs plaidé pour l’implication soutenue des gouvernements nationaux de deux pays en vue de la concrétisation de ses engagements.

Il faut souligner que cette cérémonie s’est clôturée par la remise des cadeaux du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa aux membres de la délégation.

A noter également que cette cérémonie a connu la participation de toutes les principales autorités provinciales du Haut-Uélé et de Yei River State.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires