HAUT-UÉLÉ : Examen d’État édition 2019, le Gouvernement provincial prend en charge les frais des finalistes non en règle. Christophe Baseane Nangaa

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a officiellement lancé les épreuves d’Examen d’État sur toute l’étendue de la province du Haut-Uele, la cérémonie d’ouverture a été faite à Isiro en présence de plusieurs autorités provinciales.

Dans son mot de circonstance, le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa a exhorté les finalistes à plus de concentration.

CBN, comme aiment l’appeler certains, a demandé aux responsables de l’EPSP de laisser tous les finalistes prendre part aux épreuves mêmes ceux qui ne sont pas en ordre.
Il a pour ce faire, rassuré que le Gouvernement provincial pourra, après études des dossiers avec les services compétents, solder les frais restants à l’EPSP.

Quant au responsable de l’Inspection provinciale, il a sollicité des facilités de la part de l’autorité provinciale notamment à ce qui concerne le transport des mâles des examens de Kinshasa vers la province, mais aussi, le rapatriement des épreuves dans les centres disséminés à travers les six territoires dont certains sont difficiles d’accès à cause de l’insécurité.

Après l’ouverture des mâles contenant les épreuves, le Gouverneur a procédé à la distribution de quelques copies d’Examen d’État à quelques candidats.

Il faut rappeler que plus de 6 mille finalistes prennent part à ces épreuves sur toute l’étendue de la province dont 2446 à Isiro.

Thierry Kasongo
Robert Kalemba
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse