Haut-Uéle : Deal Électoral, le candidat gouverneur LOLA KISANGA vend la province à Lambert MENDE OMALANGA. Le contenu du contrat.

53
0
Partager

Le Candidat Gouverneur J.P Lola Kisanga signe un contrat dangereux avec la CCU de Lambert Mende. Atravers ce contrat, la province est dans l’obligation de passer au renversement de 15% de la revenue de cette province, au bénéfice d’un citoyen et non de la population. Ce contrat donne les avantages à MENDE president du parti CCU.

Dans un acte d’engagement, le regroupement AAB représenté par son président Baitshura MUSOWA et le candidat gouverneur Dr Jean Pierre Lola Kisanga et le regroupement Alliance CCU et Alliés représenté par son président Omer Musuanza NIMUZUNDU et le candidat vice-gouverneur Zehane SAMBISSO Bijoux, s’engagent à travailler ensemble pour l’élection du Gouverneur Jean Pierre Lola Kisanga.

Là où le bas blesse dans le Haut-Uélé,

Est ce, faudra-t-il vendre les intérêts de sa province pour un poste gouvernemental? Pourquoi, l’honorable Lola Kisanga veut vendre les recettes de sa province ? La question reste pertinente, à chacun de juger.

En contrepartie dans ce contrat, c’est lorsque le candidat Gouverneur Jean Pierre Lola Kisanga s’engage une fois élu à ce poste,
À payer dans les trois mois et de manière échelonnée, les dettes afférentes à la campagne et soutien de la CCU.
D’assurer les paiements des factures liées aux contrats signés entre les deux parties.
D’assossier l’Alliance CCU dans la réalisation de grands travaux et investissement de la province ;

Le reversement mensuel à l’Alliance CCU et Alliés de 15% des montants reçus de paiements spéciaux.

Et dans les obligations de ce contrat dangereux,
L’honorable Jean Pierre Lola Kisanga s’engage
1. Octroyer trois postes ministériels provinciaux parmi les quels deux de souveraineté et un autre au regroupement Alliance CCU et Alliés;
2. Consulter et obtenir toujours l’accord dudit regroupement avant d’opérer tout changement des ministres provinciaux ou autres cadres venant de ce dernier ;
3. Sauvegarder les intérêts politiques dudit regroupement dans la province ;
4. Définir le quota du règlement Alliance au sein du cabinet et des régies financière ainsi que des travaux publics de la province.

Michel Mbala
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse