Haut-Katanga : Ça brûle au siège du PPRD Lubumbashi. Qui est l’auteur de ces violences ?

C’est depuis 10 heures que des milliers des jeunes ont envahis le bâtiment du 30 juin dit Mutaka wa Dilomba qui abrite l’Assemblée provinciale de la province du Haut-Katanga basée dans la ville de Lubumbashi non loin de la RTNC.

Les combattants des partis politiques se réclamant proches de la coalition à la tête du Cap pour le changement (CACH) ont pris d’assaut quelques temps plus tard le siège du Parti du Peuple pour la
Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

Selon Patrick Mutombo du mouvement citoyen ça suffit, ces jeunes demandent à Félix Tshisekedi de se désolidariser de Joséph Kabila tout en brisant le partenariat qui lie FCC-CACH.

Me Peter Mbala acteur politique déplore ces faits violents. Il indique cependant que le siège de l’ancien parti présidentiel est copieusement vandalisé, les meubles du bureaux emportés et d’autres cassés, les effigies de Joseph Kabila brûlées, les matériels de visibilité du parti sabotés puis brûlés.

A Kinshasa, le président du groupe Parlementaire PPRD et Alliés, Paulin Katchongo se consulte avec Jeanine Mabunda pour une réponse à ces actes intolérables.
Joint par la rédaction de votre site, l’interfédéral du PPRD signale la tenue d’une réunion importante qui se tient quelque part à Lubumbashi en vue d’évaluer les dégâts matériels causés par les combattants. Avec ce vent la situation peut de plus en plus s’aggraver jusqu’à la rupture des relations. Le plus perdant sera la famille politique de Joseph Kabila qui sera poussé d’aller faire l’exil. Attendons voir!

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires