Gratuité de l’éducation “Hommage à Fatshi” , “Telema Mwana ya Mapinga” inaugure, des nouvelles salles de classe à l’Institut Mzée K.

164

13 enfants fils et filles des policiers et militaires vient de bénéfier de la bourse d’études “Telema Mwana ya Mapinga Academia”. Ces élèves et Étudiants ont été présentés, ce vendredi 15 novembre, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de nouvelles salles de classe construites à l’Institut Laurent Désiré Kabila situé dans la commune de Lemba par cette structure décidée d’appuyer le programme de gratuité de l’enseignement lancé par le président de la République Démocratique du Congo qui bénéficie désormais de Telema Mwana Ya Mampinga.

C’est la coordonnatrice de l’ONG “Mwana ya Mapinga”, Christella Kiakuba, qui a présidée cette cérémonie en présence du bourgmestre de la commune de Lemba, des officiers de l’armée et de la police, des conseillers du chefs de l’État, du délégué de l’ambassadeur des États-Unis, les représentants des Ongd et les élèves de cet établissement public.

Lemba-Gratuité de l’éducation, Deux classes inaugurée pour apporte un plus à Félix Tshisekedi. Un geste posé pour marquer notamment le soutien de l’Organisation au programme de gratuité scolaire.

Devant une foule immense, venues vivrent de leurs propres yeux l’événement d’inauguration des deux salles de classes construites par l’Asbl Telema Muana ya à l’institut, la coordinatrice a fait savoir que les enfants des hommes en uniforme méritent bien des infrastructures dignes et modernes. Elle a dit merci au président de la République pour avoir instauré la gratuité de l’éducation. Les écoles connaissent à ce jour des problèmes de surpeuplement d’élèves avec des salles de classe quasi pléthorique. Au lieu de 25 élèves par classe on retrouve 130 pour un enseignant. Conséquence logique, ces élèves se mettent à même le sol. Pour faire face, TMM a fait fabriquer un lot de 100 bancs pupitres avec les moyens de bords. Ces bancs seront remis aux écoles dès la semaine prochaine a fait voir l’initiatrice du projet. C’est dans ce cadre qu’elle remercie particulièrement la première dame pour avoir réfectionnée la toiture, peindre les murs et placer l’éclairage dans toutes les salles, et surtout pour avoir dotée cet établissement d’une fontaine capable de desservir même les quartiers. Elle demande cependant, à l’état congolais de procéder à la construction d’autres salles de classe pour désengorger et permettre aux enfants d’étudier dans les conditions requises.

Le Directeur des écoles de camps , le colonel Valéry kabeya a procédé à la coupure du ruban symbolique et les clés des deux salles de classe fut officiellement remis au sous proved de Lemba comme partie bénéficiaire de cette œuvre.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires