Grand Katanga : Moïse Katumbi surchargé, donne le dos aux obsèques de l’un de ses chantres politiques, Me Sonvil Mukendi. Curieux !

244

Un compatriote devant un corps sans vie, regarde Gabriel Kyungu et pleure comme une femme en ces termes (swahili) : je te pleure mon frère Sonvil Mukendi, ‘mais sache que Moïse Katumbi et Salomo Kakonda pour qui tu as milité pour leur retour au pays refusent de se présenter aux obsèques parcequ’ils sont surchargés des programmes. Ils reviendront voir ta femme plus tard.

Je regrette pour constater l’ingratitude du gros ventre du politicien congolais qui veut tout consommer oubliant celui qui forge la route pour lui.

Déjà, dans un communiqué du secrétariat Fédéral UNAFEC du katanga, le programme était bien établi. Ce concitoyen avait annoncé le décès de son porte-parole en la personne de maître SONVIL Mukendi mort survenue à l’hôpital CMC.

L’ Unafec avait présentée les condoléances les plus attristées à la famille biologique et avait demandée à ses militants de garder une pensée pieuse à l’illustre disparu.

Malgré le programme communiqué, Moïse Katumbi serait partie répondre au rendez vous des clients du secteur économique.
.
Thierry Kasongo
Rédaction.
+243990210011

Partager

Pas de commentaires