Freddy Mulumba devant la presse camerounaise « La voix du Congo n’est pas celle de RFI, France 24, etc. »

34
0
Partager

Cette fois ci c’est au cameroun que le DGA de la Radio Télévision Nationale Congolaise a démontré au cours d’un échange avec la presse camerounaise que la RDC est victime du capitalisme prédateur occidental.

Voici les propos recueillis par notre confrère jean de Dieu Bidias

Pourquoi avez-vous organisé un échange avec la presse camerounaise ?

J’ai été à Bafia il y a quelques semaines pour prendre part aux obsèques du Pr Fabien Ebouissi Boulaga.Là bas,J’ai beaucoup discuté avec des camerounais et J’ai eu l’impression que la plupart sont formatés par les médias occidentaux. C’est pourquoi J’ai décidé de revenir pour m’entretenir dans un cadre beaucoup plus formel avec les camerounais. La voix du Congo n’est pas celle de RFI,France 24,etc.C’est ce que le congolais pense. J’ai donc voulu qu’on ait un entretien transparent,vrai et en toute liberté. Après tout,nous sommes africaines et il faut qu’on se dise la vérité en face.

Les élections en Republique démocratique du Congo auront elles effectivement lieu le 23 décembre prochain comme promis par le gouvernement ?

Je pense que c’est le président de la commission électorale nationale indépendante qui doit répondre à cette question, mais je peux me permettre de spéculer. Les autorités ont dit qu’il aura élection le 23 décembre 2018. L’incendie de Kinshasa à détruit une bonne partie du matériel électoral,mais,selon les informations qui nous parviennent,l’élection aura bel et bien lieu parce qu’il y avait des réserves.Tout marche bien, plus de 90% du matériel électoral a été acheminé vers les différentes circonscriptions électorales à travers le pays. Le Congo avait acheté les avions et camions pour cela. L’objectif est les congolais élisent eux même leurs dirigeants; on n’ élit pas nos dirigeants pour les étrangers.Le Congo est dans un tournant historique du fait que, il y’a des mutations géopolitiques au centre desquelles il est aujourd’hui. Nous avons plus de 64% de la production mondiale du cobalt.Et du coup, le Congo est au centre de la transition énergétique et des enjeux du numérique. Donc il ne faut regarder uniquement les élections, les candidats, il faut regarder les enjeux qui sont derrière.

Vous en voulez visiblement aux blancs…

Nous n’en voulons pas aux blancs .Il faut relire l’histoire ! Les guerres qui sont au congo sont des guerres économiques entretenues par les multinationales occidentales.C’est elles qui sont à la base ,ce n’est vraiment pas une affaire de blancs. Nous voulons avoir de la dignité ,le respect,être autonomes .On ne peut pas comprendre la population d’un pays aussi riche que le nôtre soit majoritairement pauvre ! Il faut que les médias occidentaux cessent de dire que C’est parce qu’il ya mal gouvernance.Le Congo est victime du capitalisme prédateur occidental. Avec le nouveau code minier adopté par le gouvernement, nous allons reprendre en main la gestion de nos mines pour que le peuple congolais puisse enfin jouir , et non ceux qui jouent en bourse paris,New York et amsterdam. Le congolais veut reprendre son destin en main

Rédaction
+243 998419160

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse