FCC-CACH : Si la méfiance persiste, je n’exclus pas qu’en 2023, la victoire soit de Lamuka prévient Azarias Ruberwa

108

Alors que les dissensions au sein de l’alliance politique entre ses partisans et ceux de Joseph Kabila ne cessent de s’accentuer, Azarias Ruberwa a lancé jeudi 30 juillet 2020 un appel « au calme et au rassemblement ».

« il n’y a plus la crise au sein de la coalition FCC-CACH. Mais plutôt il s’agit des questions de divergence, raison pour laquelle je lances un appel au calme au sein de notre coalition au pouvoir», a déclaré le ministre de la décentralisation et réforme institutionnelle sur le plateau de Télé50, avant de prévenir :

« La nature à horreur du vide. Si la méfiance persiste entre CACH-FCC, je n’exclus pas qu’en 2023, la victoire soit de Lamuka »

A l’occasion de son séjour à Brazzaville, le chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi a évoqué le sujet lié aux escalades verbales observées ces derniers temps entre sa plateforme CACH et le FCC de Joseph Kabila.

Sur ce , il avait appelé les uns et autres pour privilégier l’intérêt général.

,Africa24sur24

LGC RÉDACTION
+243990210011

Partager

Pas de commentaires