*Fausse Alerte : La RDC n’a pas démissionné de la Présidence de l’Union Panafricaine de la jeunesse, le CNJ réitère son soutien à sa Présidente Francine Muyumba ” dixit ” Claude Kangudia “*

385

Dans une correspondance qu’il a parvenu à la Présidente de l’UPJ ce vendredi 26 avril, Claude Kangudia Mobo, vice président du Conseil National de la Jeunesse s’insurge contre la lettre rédigée et signée par Monsieur Seydi Masudi. Pour lui ce dernier a agit sans pour autant consulter la majorité des membres du bureau. Pour lui , Seydi MASUDI procède à des fausses alertes à-travers les médias pour des intérêts personnels.

Ainsi par sa voix le Conseil National de la Jeunesse réitère la confiance à la Présidente de l’UPJ Mme Francine MUYUMBA.
À Maître Claude Kangudia de poursuivre, si Mr Seydi MASUDI est poursuivi par la justice dans un dossier d’escroquerie et abus de confiance, il ne devrait donc pas engager pour autant le CNJ pour salir l’image de la structure et même de la RDC. Pour le vice-président du CNJ, l’attitude de Mr Seydi dénote de manque de patriotisme pour laisser place à ses intérêts particuliers. Il se demande si c’est une preuve de jalousie ou simple acharnement à l’endroit de la Présidente de l’UPJ surtout que les raisons évoquées sont non fondées et vide de sens.
Mme MUYUMBA représente la RDC tel que mandatée par l’État Congolais entant que Haute Fonctionnaire Internationale. Cette démarche qui n’est pas du CNJ mais de Mr Seydi MASUDI est une diabolisation et de la manipulation politicienne.

Le CNJ par la voie de son vice- président réitère sa confiance à la Présidente de l’UPJ qui demeure un repère pour la Jeunesse Congolaise.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse