Éventuelle déstabilisation de l’Assemblée Nationale, le Panel des Experts de la Société Civile place le Conseil d’État devant ses responsabilités historiques.

100

informations en sa possession, le Panel des Experts dont Dieudonné Mushagalusha assure la Coordination estime qu’il y a une main noire politique derrière ce dossier alors que le pays traverse le moment très crucial de sa vie sociale avec des consultations politiques menées par le Président de la République.

Ainsi, pour ne pas susciter davantage des tensions de part et d’autre, le Panel ne réclame que l’implication personnelle du Professeur Vunduawe, premier président du Conseil d’État pour décanter cette crise qui risquerait naître de la justice qui n’a besoin, au regard de ses principes sacro-saints, que du besoin accru de la stabilité des institutions.

Ci-dessous la teneur de la lettre dont copie réservée à la cellule de communication de l’Assemblée Nationale.

LGC Rédaction
Thierry Kasongo Muyumba
+243990210011

Partager

Pas de commentaires