ÉRUPTION VOLCANIQUE DU NYAMULAGIRA: LE CHEF DE L’ETAT DECIDE D’ECOURTER SON SEJOUR EN EUROPE ET RENTRE AU PAYS POUR SUPERVISER LES SECOURS

32

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi
Tshilomb0 a décidé d’interrompre son séjour en Europe pour rentrer dès ce dimanche au pays afin de superviser la coordination des secours aux populations des zones menacées par cette éruption volcanique.
Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, suit de très près l’évolution de la situation sécuritaire et humanitaire au Nord Kivu suite à l’éruption volcanique survenue ce samedi 22 mai en début de soirée.
Le Chef de I’Etat témoigne toute sa compassion et son soutien aux populations locales. Il les invite à faire preuve de prudence et de solidarité face à cette catastrophe naturelle.

REUNION D’URGENCE DU GOUVERNEMENT

Sous la direction du Premier ministre, le plan d’évacuation de la ville de Goma a été lancé à l’issue d’une réunion d’urgence sur cette catastrophe naturelle. Tous les services sont
mobilisés quant à ce”, a fait savoir le porte-parole du gouvernement.

“Ceux qui vivent dans la ville de Goma savent ce que veut dire un plan de contingence parce que c’est une ville qui a déjà connu une situation de
ce genre”, [NDLR: avec les éruption précédentes du Nyiragongo] rappelle le Ministre Muyaya.

Au cours de cette réunion d’urgence du
Gouvernement, a dit le ministre de la
Communication et Médias, « nous avons fait l’évaluation de la situation. Nous avons échangé avec le Gouverneur militaire qui a pris les
choses en main et nous avons échangé avec la direction de l’observatoire volcanologique de Goma. »Toujours selon lui, dès ce dimanche,
des mécanismes d’intervention seront mis en place. La MONUSCO a été mise à contribution pour appuyer les efforts des forces armées et tous les services qui sont mobilisés, a révélé le
ministre Patrick Muyaya.

Cellule de Communication du Chef de l’État
communication@ presidence.cd

Partager

Pas de commentaires