EPST-RDC : À partir de L’shi, le ministre Willy Bakonga invitent les élèves à réfléchir pendant les épreuves Exetats

10

Willy Bakonga Wilima, le ministre d’État en charge de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique séjourne depuis le samedi 05 septembre 2020 dans la ville de Lubumbashi, province du Haut Katanga.

Sa visite dans cette ville cuprifère entre dans le cadre de qu’il considère lui-même comme une gouvernance de proximité. Celle-ci consiste à l’en croire, à aller vers les élèves et enseignants, en vue de leur apporter des solutions aux différentes préoccupations dont ils font face cela conformément à la vision du Chef de l’État.

Ainsi, il se félicite des efforts fournis par le gouvernement pour sauver cette année qui courait les risques d’être déclarée blanche. Il n’aura pas une année décalée a-t-il dit avec assurance tout en invitant les élèves à prendre les choses au sérieux.

« Je suis arrivé à Lubumbashi pour lancer spécialement les épreuves de l’examen d’État édition 2019-2020. Nous avons frôlé une année blanche à cause du covid-19, mais à cause du leadership éclairé du Chef de l’État et à la dextérité de tous les partenaires éducatifs, nous avons sauvé cette année d’abord avec le TENAFEP et à partir de lundi ça sera la grande session de l’examen d’État », a-t-il précisé.

Le ministre de l’EPST a indiqué par ailleurs que l’année 2019-2020 va se clôturer le 10 septembre prochain à la clôture de la session ordinaire de l’examen d’État qui débute ce lundi.

Sachez qu’ après le Haut Katanga, le Ministre d’Etat en charge de l’EPST va se rendre dans la province du Lualaba et d’autres provinces de l’Ex Grand Katanga pour s’imprégner du bon déroulement de l’Examen d’Etat qui concerne 818.667 élèves à travers le pays mais aussi palper du doigt les problèmes des enseignants de cette partie du pays.

Willy Bakonga pense que tout est fin prêt, pour que les épreuves se déroulent dans les zones reculées et à conflits armés au pays.

LGC RÉDACTION
Narcisse Mukendi
+243990210011

Partager

Pas de commentaires