*EPSP ÉXETAT 2018 Gaston Musemena abandonne son cabinet pour encourager les finalistes*.

665

C’est le Lycée Amani, situé dans la ville de Kalemie, province du Tanganyika qui sert de cadre au lancement de la session ordinaire de l’Examen d’Etat, édition 2018 par le Ministre de l’EPSP Gaston Musemena Bongala. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du Gouverneur de la province du Tanganyika, Richard Ngoy Kitangala, du Secrétaire Général à l’EPSP, des membres du comité de sécurité de la Province et des membres de la famille éducationnelle du Tanganyika.

Le Gouverneur du Tanganyika parle d’un mois riche pour sa province, riche pour avoir accueilli les grandes figures de la République notamment le Président de la République, le Ministre d’État en charge de la Fonction publique, du Vice-ministre du Travail, la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse et enfin le Ministre de l’EPSP. Il s’agit là, dit-il, d’un honneur pour la province et surtout pour tous les finalistes du Tanganyika.

L’occasion pour lui d’encourager les candidats à la concentration et à la détermination à l’exemple, a-t-il souligné. “Le seul secret pour réaliser de bons résultats reste la concentration et la détermination”. Le Ministre de l’Epsp en bon père de famille a prié pour les finalistes afin que Dieu accordent la concentration, l’intelligence et la détermination pour leur réussite à l’Examen d’État. Après avoir lancé officiellement la session ordinaire de l’examen d’État, le ministre de l’Epsp et le gouverneur de province ont assisté à l’ouverture de la malle d’items avant de les remettre aux différents chefs des centres. Gaston Musemena Bongala et Richard Ngoy Kitangala, rejoints par Francine Muyumba, présidente de l’Union Panafricaine de la jeunesse, ont ensuite procédé à la distribution des items aux candidats avant d’entamer la ronde de quelques centres dans la ville de Kalemie. La province éducationnelle du Tanganyika a inscrit 13.122 candidats répartis dans 40 centres alors que pour l’ensemble du pays et les centres hors frontières, le ministère a enregistré 672.290 candidats, soit une augmentation de 39.499 candidats (6,2%) par rapport à 2017 qui avait inscrit 632.710 finalistes. Outre le lycée Amani, la délégation a visité l’école primaire Maendeleo où ont étudié les grandes personnalités du pays dont Laurent Désiré Kabila, Me Jean Mbuyu et Jean-Louis Kayembe. Première construite à Kalemie en 1921, deuxième étape le CS du Lac et la troisième étape l’école Bakita. Avant Bakita, le ministre a visité le centre numérique l’inspection provinciale principale de Tanganyika. Le centre assure la formation continue des enseignants.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse