En séjour de travail à Kinshasa Lola Kisanga reçoit le cahier de charges de l’Union des jeunes du bassin de l’Uélé

317
0
Partager

Le Gouverneur de la province du Haut Uélé, Jean Pierre Lola Kisanga a reçu jeudi 29 mars 2O18, à fleuve Congo hôtel, une délégation des jeunes regroupés au sein de l’Union des jeunes élites du bassin de l’Uélé (UJEBU), une structure nouvellement rédynamisée. Ces jeunes étaient porteurs d’un cahier des charges contenant non seulement un ensemble de desiderata mais aussi et surtout des préoccupations liées au développement de leur chère province. Très attentif à ses interlocuteurs, le gouverneur Jean Pierre Lola Kisanga, a salué de vives voix, l’initiative de ces jeunes. Pour lui, la jeunesse constitue le fer de lance du programme de son gouvernement provincial. Il a invité les jeunes à la prise de conscience avant de leur promettre son soutien et son accompagnement pour la réalisation de leurs objectifs.

C’est une rencontre riche en information et en leçons morales. Tout d’abord, le président de l’Union des jeunes élites du bassin de l’Uélé (UJEBU) a présenté au Gouverneur toute la structure, notamment sa composition, sa mission et ses objectifs. Paul Félicien Nangana a souligné que l’UJEBU a pour mission de faire en sorte que les questions de la jeunesse soient prises en compte d’abord, par les jeunes eux-mêmes, en suite par les autorités et les notables ressortissant du bassin de l’Uélé. Profitant du séjour du gouverneur à Kinshasa, l’Union des jeunes du bassin de l’Uélé voudrait, par cette rencontre, s’imprégner de plus près de la politique mise en œuvre par Jean-Pierre Lola Kisanga en matière de la jeunesse.

Restée inactive depuis 2013, l’Union des jeunes du bassin de l’Uélé a été redynamisée, selon son président, dans le but de relancer les actions de conscientisation de la jeunesse sur l’avenir des provinces du bas et du haut Uélé.

Attentif aux préoccupations de la jeunesse, le Gouverneur de la province du Haut Uélé a tout d’abord salué la redynamisation de l’UJEBU, une association qu’il considère comme partenaire non moins important, dans la mise en œuvre de sa politique de développement du Haut Uélé. Pour Jean-Pierre Lola Kisanga « l’UJEBU doit avoir comme seul objectif, conscientiser la jeunesse du bassin de l’Uélé sur l’avenir de leurs provinces respectives ».

Le gouverneur Lola Kisanga a mis l’accent sur le mal qui ronge la nation congolaise dans son ensemble. Il s’agit, selon lui, « d’une crise morale à un niveau très avancé de l’obscurantisme de la jeunesse ». La crise morale, croit-il savoir, constitue un frein de développement de tout un continent. Les jeunes sont donc appelés à prendre conscience de ce mal, en vue de se lancer fermement dans la promotion des actions au bénéfice de la province du Haut Uélé.

Après plus ou moins deux ans depuis son élection à la tête de la province du Haut Uélé, Jean Pierre Lola Kisanga se félicite d’avoir placé la province du Haut Uélé sur le chemin de son développement. Contrairement à ceux qui pensent négativement de cette province, Jean-Pierre Lola vente les progrès réalisés en si peu de temps au profit de sa juridiction. Avec les fonds propres du haut Uélé, Jean Pierre Lola a déclaré avoir réussi à construire plus de 700 Km de routes. Sur le plan de l’agriculture, le gouverneur de la province du Haut Uélé dit avoir la lancé la culture du café robusta qui, au bout d’une année, pourra permettre à la province et à l’ensemble des communautés locales, de récolter et de tirer des dividendes réelles. Il a lancé un appel aux jeunes censés l’accompagner dans ce qu’il a comme initiative de développement de la province.
Pour ce faire, le gouverneur Lola Kisanga s’est engagé à conclure un partenariat avec l’Union des jeunes du bassin de l’Uélé, pour qu’ensemble, ils puissent, à travers des thématiques clairement définies, entreprendre des actions en faveur du bassin de l’Uélé. Lola Kisanga a invité les jeunes membres de l’UJEBU à jouer pleinement le rôle de plaidoyer au profit des entités du bassin de l’Uélé.

T Ngandu

Rédaction
+243 998 419 160

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse