Émission “le Débat de Top Congo” avec les bourgmestres interdite par Dolly Makambo. Le REJAC parle d’une violation grave.

42

Le Réseau des Journalistes Anti-Coupages REJAC et la Conférence Permanente des journalistes sensibles aux questions Parlementaires CPJP dénoncent le comportement caporal du ministre provincial de l’intérieur qui prend une décision impopulaire qui empêche la Radio Top Congo à poursuivre son parcours atravers les communes pour permettre à la population Kinoise de comprendre la vision de chaque bourgmestre.

Selon cet ancien bourgmestre, les bourgmestres n’ont pas obtenu de lui, leur autorité de tutelle, l’autorisation de participer à cette émission. Dolly Makambu veut imprimer la dictature dans un pays où le président de la République veut lutter contre les pratiques rétrogrades telles que la corruption.

“Vous n’avez pas le droit d’organiser ce genre d’émission sans avoir eu mon aval”, s’exprime le ministre provincial de l’intérieur devant Christian Lusakweno.
Ces structures condamnent la démarche du ministre et promettent d’organiser des actions d’envergures pour bouger ce dictateur qui risque d’avoir une pression jamais vécue.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse