*Élections, Cap vers le 23 décembre : ” Machine à voter, c’est une décision et non une option prise par la CENI révèle Corneille Nangaa aux leaders des jeunes de Kinshasa*

292

C’est une particularité que le président de la CENI consacre tout son temps pour échanger avec la jeunesse sur le devenir de la RDC. Très soucieux, les organisateurs constatent que l’orateur du jour Corneille Nangaa est dans la salle, sans protocole, accompagné de la Modération Mme Marie France Idikayi, conseillère en charge de la communication et Relations publiques de la CENI.
C’est une occasion pour lui d’échanger directement avec les jeunes leaders sans intermédiaire. Il parle des questions spécifiques liées au renforcement des capacités des leaders jeunes.

Abordant le premier point sur le Leader. Corneille Nangaa révèle qu’un jeune leader doit connaître son pays car personne viendra à sa place apprendre sa circonscription. Il est obligé de connaitre les 26 provinces, 32 villes, 145 territoires, 310 communes, 734 chefferies et districts, 2815 quartiers, 6095 groupements, 8872 villages qui composent la République. Pour lui,
un leader n’est pas celui qui court derrière les gens, mais par contre sont les gens qui le suivent. Et on ne suis pas n’importe qui à moins un modèle, une référence. Un leader est celui qui se sacrifie pour le bonheur des autres. Il sacrifie son sommeil afin que les autres dorment ajoute Corneille Nangaa qui veut dans un langage méthodologique et pédagogique amener les jeunes à prendre conscience avec responsabilité des enjeux électoraux en RDC. Vous devez travailler. Il a par ailleurs, évoqué le principe biblique, celui qui ne travaille pas, ne mange non plus. Évitez de la mendicité, c’est une malédiction pour la nation. On moissonne ce qu’on a semé indique-il.

S’agissant des Élections. Corneille Nangaa qui voit le 23 décembre s’approche, reste intransigeant. Les jeunes leaders adherez dans des partis et regroupements politiques. Innondez ces partis politiques pour permettre l’alternance générationnelle, à fin de permettre le décollage effectif de la République Démocratique du Congo. Apportez les idées, afin que vous soyez considérés. Qu’on sentent votre présence dans le parti politique pour en fin devenir candidat. Il faut postuler pour être l’élu le plus jeune qui récupère le siège des benjamins au bureau provisoire de l’Assemblée Nationale.

Pour marquer d’un cachet spécial cette rencontre, Corneille Nangaa est revenu sur l’importance de la Machine à voter. Il est claire lâ dessus, la Machine à voter est une innovation congolaise que l’on peut attribuer la paternité à l’ancien président de la Centrale Électorale, le feu et inoubliable Abbe Apollinaire Malu Malu qui, déjà vers 2013, avait commencé les études pour la mise en place de cet outil d’une valeur incommensurable. Cette machine à voter, c’est une décision et non une option prise pour son utilisation pendant les élections prochaines. Nous allons utilisé cette machine, ne soyez pas distrait face aux mensonges des politiciens qui défilent dans les médias pour s’attirer la sympathie rétorque le président Corneille Nangaa qui rassure le respect du calendrier électoral.

Après la partie théorique, 30 personnes par rangée ont expérimenté cette machine à voter. 99 % des participants étaient confiant et satisfait pour cet instrument de travail. Un moment pour le président Nangaa a invité l’artiste Mobutu pour prononcer un discours d’amusement en mémoire du défunt Président Mobutu. Et en suite une vidéo théâtrale sur le vote a été présenté par la technique.

Rappelons que
cette activité a été organisée par le Représentant de leaders des jeunes Dieu Merci Batsino, Président de la voie citoyenne (la voici) sous la facilitation de Jean Baptiste Ndundu, membre de la plénière à la CENI, qui est le représentant des jeunes à la CENI. Commencée à 10h, l’activité s’est clôturée à 14h21.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse