Du 15 au 17 octobre, plus de 40 femmes du COREFEC seront au Forum AGOA à Miami pour vendre l’image positive du pays dixit Patricia Mahisha Ishingwa

Les femmes ouvrant dans le secteur de l’entrepreneuriat féminin seront présentes au Forum AGOA prévu aux États-Unis précisément à Miami. C’est dans se cadre qu’il s’est tenu à Kinshasa une journée importante au cours de la quelle les différentes thématiques du chapitre AGOA-RDC, à travers le Consortium des Réseaux des femmes de la RDC ont présenté le PANORAMA du COREFEC selon les avantages et opportunités lors des échange des produits commerciaux qui doivent respecter la chaîne de commercialisation jusqu’à la livraison.

Cet atelier s’est déroulé sous la modération de Me Evelyne N’ebintu en présence du Représentant du Bourgmestre de la Commune de Kintambo, de Madame Véronique représentante de la questeur de la Commission Electorale Nationale Indépendante, de la Présidente du Conseil d’Administration du Consortium et Experte dans le chapitre AGOA-RDC Élodie Ntamuzinda, et des plusieurs autres invités entourés par les délégués des différentes associations des femmes venus des 24 communes de la ville de Kinshasa et d’autres en provenance des provinces.
La salle événementielle de la maison des élections dans la commune de la Gombe a servi de cadre à cette journée.

C’est une fierté pour Élodie Ntamuzinda experte et Coach de ces femmes qui estime avec humilité que les honneurs pour l’encadrement et l’accompagnement reviennent d’abord au président de la CENI Corneille Nangaa, à son mentor Abbé Appolinaire Malumalu mais aussi à l’autorité morale, le guide du chapitre AGOA-RDC Rev. Dr Ambassadeur Milenge Mwenelwata sans toute fois saluer l’apport de la questeur de la CENI.
Dans son exposé, Madame Patricia Mahisha Ishingwa Presidente du COREFEC a fait savoir que sa structure a réalisé plusieurs activités pour permettre à la RDC d’aller vendre une bonne image du pays appelé à réintégrer l’AGOA.
L’autonomisation de la femme au travers du renforcement des capacités, le partage d’expériences et de participation aux instances de prise des décisions sont là, des questions qui préoccupent au plus haut point ces femmes.

Pour sa part, Rachel Tshitoko en tant qu’experte dans le chapitre AGOA a encouragé les autres femmes à s’impliquer pour effectuer également le déplacement. Elle a demandé à chacune de respecter la procédure de voyage.
30 femmes membres de l’organisation sont déjà en ordre avec les dossiers administratifs, a part les autres femmes désireuses de compléter la liste pour participer à la 21ème conférence de l’AGOA. Une ouverture pour 10 à 15 femmes.

Le syndicat d’entraide mutuelle s’implique aussi dans ce processus. Isabelle Mongha a pour ce faire, présenté la liste des produits commerciables aux États-Unis notamment, le bois, le bois wenge, huile de palme, des jus, des pierres, l’art musique, les habits…

Marie Elaine Ngoyie experte en matière environnementale a trouvé les mots justes pour présenter les associations qui veulent adhérer à cette démarche entre autres, Action pour le Développement Communautaire, Entrepreneuriat des jeunes, Centre des experts managers, ACODED,
Main levée etc.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires