Dossier de la construction des sauts de mouton : l’entreprise CREC7 sauvée, le patron de Safricas détenu

99

“Pour des raisons d’enquête”, le patron de Safricas est retenu après l’audition par les procureurs.
Il n’a pas des preuves dans la gestion de l’enveloppe perçue dans la construction des sauts de mouton.

Mercredi soir, le Directeur général de SAFRICAS David Blattner a été interpelé au Parquet général près de la Cour d’appel de Gombe indique Top Congo

“Les Directeurs généraux de l’OVD et l’O.R ainsi que les responsables des entreprises chargées de l’exécution des ouvrages parmi lesquelles CREC 7 et SAFRICAS qui ont été retenus pendant longtemps pour leur audition.

Déjà, dans le compte-rendu du Conseil des ministres extraordinaire tenu ce jeudi 20 février, le porte-parole du gouvernement précise que “les concernés ont été entendus sur PV dans le strict respect des droits de la défense”. Celestin Tunda Ya Kasende a rappelé, à cette occasion, “le credo du Chef de l’Etat pour un véritable Etat de droit avec une Justice qui doit aller jusqu’au bout des affaires dont elle est saisie quels qu’en soient les auteurs. Il a souhaité que cette action soit le début du renouveau et de la crédibilisation de notre Justice”.

Le président Tshisekedi avait “demandé que la lumière soit faite sur les raisons du retard de l’exécution des travaux”.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires