Dolly MAKAMBO rattrappé par l’événement. Le tueur est toujours proche du rayon des faits. Voici sa lettre des condoléances.

Les policiers du ministre de l’intérieur de Kinshasa Dolly MAKAMBO à tiré à bout portant mercredi sur un personnel de sante dans un dossier Privé de spoliation d’une partie de l’hôpital VIJANA.

Aussitôt ce forfait, l’auteur par le truchement de son patron présente les condoléances tout en invitant la justice à faire son travail. Donc, l’auteur des crimes reste toujours à côté du lieu des faits dit-on.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires