Détérioration de la route Kabinda-Mbuji-Mayi : Me Constant Mutamba promet de lancer un mouvement de désobéissance civile jusqu’à la réhabilitation de cet axe prioritaire.

33

Le président du regroupement Politique Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo déplore l’indifférence des autorités du pays face à la dégradation de la route nationale Kabinda-Mbuji-Mayi. Une route impraticable dans son ensemble, surtout lorsqu’on arrive sur l’axe 80 jours, et sa partie vers 30 km de la ville héroïque de Kabinda.

Le président de la NOGEC qui est arrivé à Kabinda ville pour son meeting historique, s’inquiète de l’état de lieu de cette route. Il invite le gouvernement à financer sans plus tarder cette route combien importante dans la vie de cette population.

À son arrivée, il a été ovationné par ses sympathisants venus l’attendre à l’entrée de cette ville non loin de la paroisse sainte marie. Cette population l’a conduit jusqu’au siège de la NOGEC Kabinda ou il s’est adressé à la masse en liesse, entonnant des chants à sa gloire.

Dans son adresse, Me Constant Mutamba Tungunga a salué la spontanéité de la jeunesse venue l’accueillir. Il s’est indigné de la situation sociale et économique dans cette partie du pays. Notre province est agricole. Je me demande comment les communautés vivent dans la pauvreté et reste misérable.

Abordant la question liée au développement, le tout jeune President et membre du bureau politique du FCC déplore l’état de route Kabinda-Mbuji-Mayi. Si le gouvernement n’arrive pas à trouver une solution, je serais obligé de lancer un mouvement de désobéissance civile afin de pousser les autorités politiques nationales à agir vite.

Nous avons été accueilli à Kabinda la terre de nos ancêtres. La situation est très difficile, nous invitons les jeunes à adhérer à notre vision pour qu’ensemble, on arrive à construire cette province issue du dernier démembrement gage de la volonté de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila qui est le moteur central de la décentralisation.

Après Kabinda, Me Constant Mutamba est attendu à Lubao. Déjà, la mobilisation est totale pour sa première descente depuis la tenue des élections de 2018.

LGC RÉDACTION
Thierry Kasongo Muyumba
+243990210011

Partager

Pas de commentaires