“Des hautes et influentes personnalités du FCC auraient décidé d’obtenir l’invalidation de Chérubin Okende quel qu’en soit le prix”. Les révélations.

51
0
Partager

La responsabilité de la Cour Constitutionnelle face à la pression d’Emmanuel Shadary, “Chérubin Okende invite la population à la vigilance”.

Chérubin Okende, porte-parole de Moise Katumbi, coordonnateur de Lamuka fait des révélations inquiétantes et qui nécessitent des interrogations :

“Selon lui, son élection avait suscitée la rage des honorables Jaynet Kabila, Aubin Minaku, Néhémie Mwilambwe et Emmanuel Shadary. Ces hauts et influentes personnalités du FCC auraient décidé d’obtenir son Invalidation quel qu’en soit le prix et auraient chargé le secrétaire permanent du PPRD de tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif funeste a-t-il dit”.

Benoît Lwamba avait promis de réhabiliter certains députés invalidés. Cela ne suffit pas, l’élu du peuple Chérubin Okende veut voir la population rester vigilante jusqu’à sa réhabilitation effective.

Emmanuel Shadary est le cerveau moteur indique la même source qui ajoute cependant, que “Emmanuel Shadary avait demandé au président de la Cour Constitutionnelle de RECTIFIER LES RÉSULTATS PROCLAMÉS PAR LA CENI et de dire que Madame Wivine Moleka Nsolo, étant première dans sa liste, elle vient en ordre utile d’obtenir le siège du PPRD”. Ce haut cadre du PPRD-FCC avait exigé du président de cette Cour de proclamer élue Madame la précitée, et d’invalider, par conséquent, l’élection de Chérubin Okende Senga, candidat AMK.

A cet effet, péremptoire et téméraire, Noël Kilomba, “proclame définitivement élue députée Nationale à 22 heures 17′, madame Wivine Moleka en remplacement de Chérubin Okende”.

Comme il avait dit devant la delegation des députés et sénateurs invalidés de Lamuka conduit par le député déchu Chérubin Okende, le président de la Cour constitutionnelle Benoit Lwamba doit prouver l’indépendance de cet organe qu’il dirige.

Cette rencontre fait suite aux protestations qui ont émaillés l’invalidation des mandats d’une trentaine de députés de l’opposition fait savoir Chérubin Okende qui précise qu’une chambre spéciale sera mise en place pour statuer sur les cas flagrants de tricherie des juges qui ternissent l’image de cet organe.

« Nous avons démontré à la Cour que les arrêts rendus ont beaucoup d’incongruités qui ne permettent pas dire le droit et de rendre justice à bon escient.

Entre-temps, la population de la circonscription de Lukunga décide d’accompagner le député National Chérubin Okende dans ce combat pour sa réhabilitation sans condition.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse